Influence de la contrainte hydrique sur la croissance du pericarpe et sur l'evolution des phenols des baies de raisin (vitis vinifera l. ) cv. Syrah

par Hernán Ojeda

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Alain Carbonneau.

Soutenue en 1999

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif general du travail a ete d'etudier l'influence de la contrainte hydrique sur : 1) le nombre et/ou la taille des cellules du pericarpe de la baie de raisin (criteres de base pour expliquer l'effet de la contrainte hydrique sur la dimension finale des baies, facteur-clef de la maitrise de la productivite en relation avec la qualite) ; 2) l'evolution de certains composes phenoliques, responsables de la qualite organoleptique et sanitaire de la baie de raisin, en dissociant la biosynthese et les aspects concentration/dilution en relation avec le volume de la baie. L'application de la methode d'extraction et de dosage d'adn des cellules du pericarpe a permis d'etablir que les reductions de la dimension des baies par l'action de la contrainte hydrique ont ete causees par la diminution du volume moyen des cellules du pericarpe, independamment de la periode d'application et de l'intensite de la contrainte hydrique. La quantite totale d'adn et, par consequent, la multiplication cellulaire, ne sont pas affectees. L'effet de la contrainte hydrique precoce (phase i) sur le volume cellulaire est irreversible, meme si la contrainte s'arrete tot pendant la croissance de la baie. Ces resultats plaident en faveur d'un effet possible de la contrainte hydrique sur la composition et la structure des parois cellulaires des baies (diminution de la plasticite). Par rapport aux phenols, nos resultats confirment deux types de reponses de la baie a la contrainte hydrique : 1) une action indirecte et toujours positive sur la concentration des phenols par effet de la reduction de la taille des baies : 2) une action directe sur la biosynthese, qui peut etre positive ou negative selon le type de phenol etudie, la periode d'application et l'intensite de la contrainte hydrique. Les sites probables d'action de la contrainte hydrique sur les voies de biosynthese des differents phenols et les consequences possibles de ces resultats sur les caracteristiques sensorielles des vins sont discutees. L'interet de ces travaux dans le cadre du pilotage de l'irrigation de la vigne et de l'optimisation de l'association cepage-systeme de conduite-terroir, en relation avec la production de raisin (taille des baies) et de la qualite de la vendange est discute.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 p.
  • Annexes : 181 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.