Interaction entre le recepteur a tyrosine kinase kit et son ligand kl au cours de la meiose chez la souris male

par STEPHANE VINCENT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de FRANCOIS CUZIN.

Soutenue en 1999

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les loci w et steel codent respectivement pour le recepteur a tyrosine kinase kit et son ligand kl. Ces deux genes sont impliques dans plusieurs processus au cours du developpement embryonnaire, en particulier pendant la gonadogenese. Dans le testicule adulte, les genes steel et c-kit sont exprimes, respectivement, dans les cellules de sertoli et a differents stades de la differenciation germinale. L'interaction entre ces deux proteines est requise pour une etape precoce de la spermatogenese ; la proliferation des spermatogonies en voie de differenciation. Jusqu'a present, leur possible participation a des etapes ulterieures, en particulier pendant la meiose, n'avait pas ete clairement etudiee chez la souris male. Nous avons tout d'abord etudie la localisation de l'expression des proteines kl et kit dans l'epithelium seminifere : par facs, nous avons clairement montre que le recepteur kit est present a la surface des spermatocytes. Nous avons pu etablir que kl est exprime de facon cyclique dans les cellules de sertoli, au niveau du compartiment adluminal, en contact avec les cellules meiotiques ; les spermatocytes. Par western blot, nous avons montre que le testicule exprime la forme preferentiellement membranaire du ligand (kl2). A l'aide d'un systeme de coculture permettant de supporter la meiose des cellules germinales, nous avons montre qu'un anticorps bloquant anti kit (ack2) inhibe l'apparition de marqueurs haploides. La meme observation a ete faite en presence de proteine kl recombinante, suggerant que l'interaction entre kit et la forme membranaire de kl est requise pour le passage de la meiose, au moins in vitro. Afin de verifier ces resultats in vivo, nous avons genere des souris transgeniques exprimant un antisens kit sous le controle de deux promoteurs meiotiques : pgk2 et sycpl. Dans toutes les lignees independantes obtenues pour chaque construction, avec une penetrance variable, nous avons observe dans le testicule, la presence de cellules geantes multinuclees caracteristiques d'un defaut de la meiose jusqu'a un blocage partiel ou total pendant la meiose. Ces donnees sont en faveur de l'implication de l'interaction entre kit et kl au cours de la meiose chez la souris male. Afin de disposer d'un modele permettant d'analyser plus finement les consequences biologiques de cette interaction, nous avons entrepris de generer un allele conditionnel du locus w en vue de realiser l'inactivation conditionnelle du locus w dans les spermatocytes pachytenes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 p.
  • Annexes : 357 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.