Les recepteurs des neuropeptides et de la leptine dans la peau et le cerveau

par CLAUDE DAL FARRA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Vincent.

Soutenue en 1999

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nos travaux ont porte, d'une part, sur le marquage radioactif et fluorescent de certains neuropeptides, suivi de l'etude de leurs recepteurs dans le cerveau et en peripherie, et d'autre part sur la localisation des recepteurs de la leptine au cours du developpement de la souris ainsi que dans la peau humaine et la peau de souris. Nous avons etudie, par des experiences de liaison et de rt-pcr dans les cellules de cancer humain de la prostate, du colon et du pancreas, l'expression des trois types de recepteurs connus de la neurotensine. Nous avons mis en evidence que le recepteur de la neurotensine de 100 kda (ntr3) qui presente un seul domaine transmembranaire, etait exprime dans toutes les lignees testees, alors que les recepteurs a sept domaines transmembranaires (ntr1 et ntr2) etaient pour le premier exprime dans la plupart des lignees cellulaires testees, mais pas dans toutes, et pour le second exprime dans aucune de ces lignees cellulaires. Les resultats suggerent fortement que le sous-type ntr3 pourrait etre implique dans la proliferation des cellules cancereuses humaines apres application de neurotensine. La mise au point d'une 1 2 5i-leptine de grande purete ayant une excellente affinite pour les recepteurs de la leptine nous a permis, par autoradiographie et dipping sur coupes de souris entieres, d'etudier l'expression de ces recepteurs dans la souris entiere au cours de son developpement. Au cours du developpement, les recepteurs a la leptine sont tres tot exprimes dans la peau, les reins, le foie et les os. Dans les poumons, l'expression des recepteurs a la leptine augmente graduellement de la naissance a l'age adulte, et elle est localisee au niveau du parenchyme pulmonaire et des epitheliums bronchiolaires. Dans l'estomac, l'intestin et la vessie, le marquage est principalement trouve au niveau sous-muqueux. Il est interessant de noter que dans le cerveau de rat et non celui de souris, le thalamus, le cortex piriforme, le cervelet et la glande pineale expriment les recepteurs a la leptine. Au niveau de la peau, nous avons montre par dipping que l'expression des recepteurs est similaire chez l'homme et la souris. A savoir, une absence des recepteurs au niveau epidermique et une expression majoritairement dans le derme superficiel, autour des micro-vaisseaux et des follicules pilo-sebaces.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 339 p.
  • Annexes : 369 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.