Sous le signe de la violence, ou la violence dans l'oeuvre d'albert wendt.

par Pascale Beaudet

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Jacqueline Bardolph.

Soutenue en 1999

à Nice .


  • Résumé

    Albert wendt, ne en 1939 a apia, capitale des samoa occidentales, est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands ecrivains du pacifique. Il a publie cinq romans, deux recueils de nouvelles, trois de poesie, trois pieces de theatre, de nombreux articles sur la litterature du pacifique. Il joue un role majeur dans la promotion des arts d'oceanie. La plus grande partie de son oeuvre litteraire se situe dans le pacifique sud et en particulier dans le pays dont il est originaire : les samoa. Le present travail a pour theme l'etude de la violence dans l'oeuvre de wendt. La violence apparait dans la facon dont l'auteur depeint l'environnement physique des iles (climats tropical aux terribles chaleurs, ouragan, champs de lave. . . ). Elle caracterise aussi l'environnement humain (violences physiologiques, mal de vivre, violence contre l'autre, violence comme phenomene culturel, expressions physiques, psychologiques ou morales de la violence vis a vis de l'autre). La violence resulte, selon l'auteur, de la colonisation des iles et de la domination occidentale imposees par les armes mais aussi par la religion, l'education et le cinema. Wendt regrette l'abandon des valeurs ancestrales et des modes de vie anciens au profit de nouvelles valeurs (le progres, le succes social et le materialisme a outrance) et d'une nouvelle facon de vivre avec tout ce qu'elle implique (urbanisation, repression, problemes physiques et psychologiques). La violence, dans l'oeuvre de wendt, represente une resistance a l'ordre etabli. Elle est une recherche de la liberte. Sublimee, elle offre une revanche a la perte de culture et conduit a une renaissance de la culture samoane par la creation d'une nouvelle litterature dans laquelle les mythes, les oeuvres du passe comme du present, une langue nouvelle pour le lecteur anglophone et l'oralite occupent une place preponderante. Transcendant la violence, l'ecriture est une ultime victoire qui donne a l'artiste polynesien la place qu'il mente d'occuper.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 450 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 36 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.