Principes dynastiques et question nationale dans le royaume de sardaigne. Etude sur l'affirmation de l'etat moderne durant le regne de charles-albert (1831-1848).

par Thierry Couzin

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Ralph Schor.

Soutenue en 1999

à Nice .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de cette these est d'etudier le royaume de sardaigne a travers sa legislation entre 1831 et 1848. Il s'agit a partir d'une source de nature juridique d'analyser comment evoluent, durant le regne de charles albert, deux principes de legitimite politique classiquement opposes : la dynastie et la nation. Le champ des lois etant singulierement vaste dans l'essentiel de la periode, il faut tenir compte des differentes formes de la modernisation dans cet espace. Notamment l'influence du droit francais a turin est manifeste et conduit a mettre en relief l'influence du modele elabore par la revolution francaise comme les modalites de sa reception dans ce royaume dans la premiere moitie du xixeme siecle. Enfin la diversite des pays savoisiens et le role moteur du piemont permet de s'interroger sur les premices de l'unification italienne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 283 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 188 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.