Le francais regional : mythe ou realite ? le cas de la provence.

par VIRGINIE FERRAT

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de JEAN PHILIPPE DALBERA.

Soutenue en 1999

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'examen des divers travaux relatifs aux francais regionaux, aussi bien dans les domaines theorique que methodologique, conduit a observer certaines difficultes a saisir la notion de "francais regional". L'analyse du francais regional de provence en est une illustration : les variations constatees dans le temps et l'espace font de ce parler un objet fuyant, insaisissable. C'est donc sous un angleevolutif que doit etre apprehende le francais regional et ce, a travers les trois dimensions : psycholinguistique, sociolinguistique, linguistique. La genese et l'evolution du francais regional font intervenir des notions telles que celle d'interlangue ou encore celle de diglossie. Le francais regional presente en effet un cas interessant d'apprentissage du francais par des individus ayant pour langue maternelle un dialecte francais. La coexistence de ces deux varietes linguistiques sur un meme territoire souleve egalement des questions relatives a la communaute linguistique et a la maniere dont a l'interieur de celle-ci se repartissent les fonctions de l'une et l'autre des varietes. Sur un plan linguistique et enonciatif, il s'agit d'envisager la genese et l'evolution des francais regionaux par l'action de "filtres". Ceux-ci sont a l'origine des modalites d'integration du dialecte au francais. Ils peuvent agir par simple transfert ou definir des regles de correspondances, notamment dans les domaines phonetique et morphologique. Les resultats conduisent finalement a considerer le francais regional comme une variete linguistique appartenant a un "systeme" francais (au sens ou l'entend l. Hjelrmslev), c'est-a-dire un ensemble qui s'articule autour des diverses "normes" et des divers "usages" du "francais", au sens le plus large du terme. Ce "systeme" comprend aussi bien les varietes geographiques du francais que les differents niveaux de langue ou encore les creoles et les francais parles en dehors de l'hexagone.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 527 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 255 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 99NICE2011(1)
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 99NICE2011(2)
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99NICE2011(1)bis
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99NICE2011(2)bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.