L'intemporel du visible. Ecriture et peinture face a l'enigme de la continuite.

par BEATRICE PARDOSSI

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Maurice Elie.

Soutenue en 1999

à Nice .


  • Résumé

    Le visible interroge le temps. Le recours au visible par l'art est donc un moyen de reveler le temps, d'en explorer les formes : qu'il s'agisse de peinture ou d'ecriture, l'art penetre le temps et parvient meme a le projeter hors des reperes de sa definition traditionnelle (double sens du prefixe a'in-temporel). En operant des conversions entre successif et simultane, l'acte de peindre ou d'ecrire aboutit a un questionnement sur la compatibilite entre une perception discontinue et la pensee de la continuite. L'artiste moderne prend conscience du caractere artificiel de la continuite qu'il tente de retablir dans le polissage de son art. Ainsi l'ecrivain depasse les contraintes lineaires de la grammaire et au nom d'une fidelite nouvelle envers ses pensees et la receptivite qui les conditionne, il adopte les formes breves et eclatees d'une expression qui procede autant du visible sensible que du conceptuel. De meme le peintre qui tendait vers la re-presentation du monde (depuis le perfectionnement de la perspective jusqu'aux exigences synoptiques du cubisme), se tourne aujourd'hui vers les conditions de receptivite du monde en l'homme. L'ancrage physiologique de nombre d'oeuvres picturales abstraites est l'aboutissement de toutes les recherches de fidelite que les artistes ont vouees au monde. Ecriture et peinture retrouvent des lors leurs racines communes dans un nouvel avenement du visible : l'ecrit rejoint le pictural en ce qu'il invite le lecteur a voir avant de lire (parce qu'il renvoie a des images librement associees, mais aussi parce que le texte se nourrit de sa propre disposition dans l'espace visuel) ; et le pictural emprunte volontiers a l'ecrit l'expressivite du geste. Le renoncement aux exigences representatives rend possible une immersion dans la sensation. Depourvues de la mise a distance liee aux intentions de prehension ou de comprehension, les tendances modernes de l'art celebrent le retour de l'homme a l'innocence dans sa facon d'habiter le temps,


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 310 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 110 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.