Theorie des effets potentiellement recessifs de la devaluation : le cas paradoxal du maroc.

par ABDESSAMAD HADDADOU

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de ALBERT MAROUAN.

Soutenue en 1999

à Nice .


  • Résumé

    La devaluation constitue l'une des pieces maitresse des programmes d'ajustement structurels et la plus discutee. Si les effets attendus d'une devaluation sur le solde de la balance commerciale ne sont pas source de polemique, les effets sur l'activite economique sont loin de faire l'unanimite et sont l'objet d'une controverse qui oppose orthodoxes et neo-structuralistes. Les premiers soutiennent qu'une devaluation reussie s'accompagne d'un effet expansif sur l'activite economique via l'effet de substitution et l'effet revenu. Cette idee est critiquee par les neo♭ structuralistes qui affirment que la devaluation a un effet recessif meme dans le cas ou le solde de la balance commerciale s'ameliorerait. Cette idee des effets recessifs du changement de parite concerne essentiellement les economies en developpement qui presentent des rigidites structurelles qui empechent la devaluation d'avoir les effets positifs attendus par les orthodoxes. Si la vision orthodoxe de la devaluation est tres repandue dans la litterature economique francaise, l'idee de la devaluation recessive se fait beaucoup plus rare dans cette meme litterature d'ou notre volonte d'exposer et d'analyser les principauxmecanismes a travers lesquels la devaluation peut reduire l'activite economique. L'etude econometrique des effets potentiellement recessifs de la devaluation a concerne l'economie marocaine pour deux raisons : la premiere est que cette derniere de par ses caracteristiques structurelles semble etre un candidat ideal pour ce type d'effets, la seconde raison est que la devaluation est plus que jamais un sujet d'actualite pour ce pays. Nos resultats ont revele que la devaluation a un effet expansif sur l'activite economique marocaine contredisant ainsi les affirmations neo-structuralistes nous amenant a qualifier de ce point de vue le maroc de <<cas paradoxal >>.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 80 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.