Des contraintes projectives en modelisation tridimensionnelle interactive

par PHIL MASSAN KUZO

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Gérard Hégron.

Soutenue en 1999

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Aujourd'hui, la conception assistee par ordinateur est utilisee dans de nombreux secteurs d'activite. Mais les logiciels de cao, le plus souvent, ne permettent que la modelisation d'objets deja concus. Ceci est du, entre autres, au fait qu'ils requierent en entree des donnees precises ou un plan de construction deja connu. D'ou une approche visant a definir l'objet 3d a partir de proprietes, et pour certains, a partir de dessins faits a main levee. Malheureusement, la resolution des contraintes tridimensionnelles demeure encore une tache difficile. Nous avons developpe un formalisme pour simplifier l'expression et la resolution des contraintes tridimensionnelles. Celui-ci fait une distinction entre les proprietes projectives (celles qui se conservent par projection : incidence, colinearite, coplanarite,) et les proprietes metriques (distance, angle,). Nous representons points, droites et plans dans l'espace projectif par des tenseurs et nous utilisons l'algebre de grassmann-cayley pour exprimer les proprietes projectives et les proprietes affines. Notre resolveur de contraintes, base sur ce formalisme, contient des connaissances sur la geometrie projective 2d/3d et deux algorithmes de propagation (degre de libertes et etats connus), l'un permettant de corriger le dessin et l'autre de retrouver la forme 3d.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.
  • Annexes : 97 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.