Une nouvelle protease hautement specifique : l'endoprotease thr-n. purification, proprietes physico-chimiques et moleculaires

par SEBASTIEN NIAMKE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Colas.

Soutenue en 1999

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les enzymes proteolytiques sont d'un grand interet en raison de leurs roles essentiels dans les systemes biologiques et de leur utilisation comme outils dans la modification des proteines. La recherche de nouvelles proteases capables de catalyser l'hydrolyse de proteines a des sites de coupure inedits apparait donc essentielle. Dans ce cadre, une protease originale a ete purifiee a partir du suc digestif d'escargot archachatina ventricosa. Le procede de purification comporte une filtration sur gel, une chromatographie echangeuse d'anions et une chromatographie d'interaction hydrophobe. L'enzyme purifiee montre deux bandes proteiques en electrophorese sds-page, avec des masses moleculaires estimees a 90000 et 121000. Elle presente une activite proteolytique maximale a ph 8,0 et a 55\c. Son point isoelectrique se situe autour de 5,2. Son activite est totalement inhibee par l'edta et le 1,10-phenanthroline, mais elle peut etre restauree par de faibles concentrations de zinc, ce qui suggere que l'enzyme est une metalloprotease a zinc. L'activite de l'enzyme est fortement diminuee en presence de cuivre, de fer, de sds et de -mercaptoethanol. Les etudes de specificite de substrats montrent que seules les liaisons amides des substrats peptidiques ayant un residu threonine en position p1 sont hydrolysees par la protease. Cette hydrolyse se fait plus rapidement lorsque la threonine se trouve a l'interieur de la chaine peptidique qu'en position c-terminale. Cette nouvelle protease, appelee endoprotease thr-n, ne montre aucun determinant antigenique commun et aucune homologie de sequences peptidiques avec les autres proteases connues a ce jour. Elle est localisee dans les bordures en brosse de l'intestin et de l'estomac de l'escargot. Cette endoprotease constitue un nouvel outil pour l'etude des proteines et de la separation de domaines. Elle peut etre egalement utilisee pour generer des peptides originaux ayant des proprietes fonctionnelles ou biologiques interessantes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 p.
  • Annexes : 139 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2058
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2058
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.