Caracterisation macromoleculaire d'amidons natifs et faiblement degrades par chromatographie liquide haute pression et diffusion de la lumiere

par BENEDICTE BAUD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul Colonna.

Soutenue en 1999

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des amidons de differentes especes botaniques et de differents genotypes ont caracterises macromoleculairement. Un protocole de dispersion aqueuse a ete optimise, conduisant a des rendements compris entre 95 et 100%. Puis les solutions sont caracterisees a l'aide d'un systeme de chromatographie liquide haute performance (clhp), couple a un appareil de diffusion de la lumiere (dl) multiangles et a un refractometre differentiel, avec un rendement chromatographique de 100%. A l'aide des colonnes tsk gel sw x l, les macromolecules d'amidons sont separees par une combinaison de chromatographie hydrodynamique (chd) et de chromatographie d'exclusion sterique (ces). L'amylopectine, macromolecule ramifiee, est principalement separee par chd et l'amylose, macromolecule essentiellement lineaire, par une combinaison chd-ces. La technique de fractionnement par croisement de deux flux donne des resultats identiques a ceux de clhp. Les caracteristiques macromoleculaires (masse molaire moyenne en poids, $$m p, et rayon de giration moyen en z, $$r g) determinees a l'aide de ces methodes sont corroborees par celles calculees par la technique de dl statique. Ces caracteristiques dependent de l'origine botanique de l'amidon et elles diminuent lorsque le taux d'amylose augmente : $$m p et $$r g decroissent de 2,710 8 g/mol et 230 nm, a 2,510 6 g/mol et 175 nm, respectivement, lorsque la teneur en amylose passe de 0 a 67%. Ce protocole de solubilisation a ete applique a des amidons depolymerises par differents traitements, thermomecanique, chimique et enzymatique. Leur etude en clhp permet de suivre la degradation macromoleculaire en fonction de l'intensite et des variables du traitement. Les differents traitements conduisent a une forte baisse des caracteristiques macromoleculaires, les valeurs de $$m p passent de 410 8 a 10 5 g/mol et celles de $$r g, de 230 a 24 nm, avec une conservation de la structure de l'amylopectine. A taux de degradation et teneur en amylose similaires, la degradation enzymatique par une -amylase conduit a l'obtention d'echantillons de plus grandes tailles et de plus fortes masses que les autres traitements de degradation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 p.
  • Annexes : 170 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999NANT2053
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.