Etudes structurales et fonctionnelles de la chaine alpha du recepteur a l'interleukine-15 humaine

par SIGRID DUBOIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de YANNICK JACQUES.

Soutenue en 1999

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'interleukine-15(il-15) est une cytokine qui presente de nombreuses activites biologiques communes avec l'il-2, principal facteur de croissance des lymphocytes t actives. Cette similitude fonctionnelle est expliquee par le fait que ces deux cytokines partagent les chaines receptrices ril-2 et , comme elements de transduction. La specificite de liaison vis a vis de l'une ou l'autre cytokine est apportee par une troisieme chaine, ril-15. Nous avons mis en evidence huit messagers differents pour cette chaine, resultant d'epissages differentiels a partir d'un meme gene d'origine. Ils peuvent etre classes en deux groupes contenant (e2+) ou non (e2) la sequence codant pour l'exon 2. Ces deux types de messagers sont exprimes a des niveaux comparables dans un grand nombre de tissus et lignees cellulaires. Les formes e2+ fixent l'il-15 avec une haute affinite, alors que les formes e2 sont incapables de lier l'il-15, revelant le role indispensable du domaine structural, appele domaine sushi, code par l'exon 2. Les cellules t au repos expriment tous les messagers des isoformes ril-15 et presentent une faible densite (30-200 sites/cellule) de formes e2+ a leur membrane plasmique. L'activation de clones lymphocytaires t entraine une augmentation des messagers e2+ aux depends de la proportion des messagers e2 et paradoxalement diminue l'expression des formes e2+ a la surface cellulaire. Parallelement, le lymphome t humain kit 225 montre, sous l'effet de l'il-15, une forte diminution de l'expression de ces recepteurs de surface a l'il-15 par un mecanisme d'internalisation. L'ensemble de ces resultats suggere donc que l'expression du recepteur a l'il-15 au cours de l'activation peut etre controle par deux mecanismes independants : (1) un mecanisme de controle de l'epissage du gene qui favoriserait l'expression des formes e2+ capables de fixer l'il-15 ; (2) l'activation de la production d'il-15 qui par une boucle autocrine conduirait a l'internalisation de ses recepteurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p.
  • Annexes : 179 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2052
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2052
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.