Identification d'un nouvel antigene specifique de melanome - recherche des conditions optimales d'activation de lymphocytes t cd8+ specifiques d'antigenes de melanome

par SOIZIC LE GUINER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Francine Jotereau.

Soutenue en 1999

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans une premiere partie est presente le clonage d'un nouvel antigene de melanome. Cet antigene, appele na88-a, fait partie de la famille des antigenes ct (cancer-testis) et est reconnu par un clone de lymphocytes t cd8+ dans un contexte hla-b13. Le gene codant pour cet antigene est localise sur le bras court du chromosome x et code pour une proteine courte de 33 acides amines. Au niveau des tissus tumoraux, cet antigene est fortement exprime uniquement dans les melanomes. De tels antigenes reconnus dans des contextes hla peu frequents sont interessants pour la realisation d'immunotherapies actives visant a immuniser des patients contre plusieurs antigenes en meme temps. Dans une deuxieme partie, nous avons etudie le role de l'interaction cd2/lfa-3 sur l'activation de clones t cd8+ specifiques d'antigenes de melanome. L'augmentation de la densite de lfa-3 sur les cellules de melanome affecte de facon variable l'activite cytotoxique des clones, mais augmente systematiquement la production de cytokines par les clones t. Cette augmentation est liee a la fois a une augmentation du nombre de cellules secretant des cytokines et a une augmentation de la quantite de cytokines secretees par chaque cellule t. Ce phenomene n'est pas lie a une internalisation plus importante du tcr, elle est donc dependante d'un signal passant par le cd2. Dans une troisieme partie, je presente les resultats d'essais de stimulations primaires de pbl de donneurs sains par trois epitopes d'antigenes de melanome hla-a2 restreints. L'obtention de ctl de haute avidite pour les cellules tumorales pourrait en effet permettre d'ameliorer considerablement les approches d'immunotherapie adoptive jusque-la limitees a l'injection de til. Ces etudes nous ont permis d'obtenir des clones specifiques de l'antigene melan-a/mart-1 produisant de fortes quantites de cytokines en reponse aux cellules tumorales et ont abouti a la mise au point d'un nouveau protocole d'immunotherapie adoptive.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 P.
  • Annexes : 188 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2018
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2018
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.