Structures trophiques et production secondaire dans les reseaux benthiques intertidaux en baie de marennes-oleron : utilisation du tracage isotopique naturel

par CHANG-KEUN KANG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Michel Robert.

Soutenue en 1999

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La structure des reseaux trophiques intertidaux de la baie de marennes-oleron a ete decrite par l'usage du tracage isotopique naturel du carbone et de l'azote. Aucune signature d'origine terrestre n'est detectee dans les 40 especes communes analysees. La composition isotopique des consommateurs primaires (suspensivores, deposivores) et secondaires (predateurs, necrophages) indique que leur nourriture est composee de phytoplancton et de microphytobenthos. Leurs proportions relatives est modulee par le comportement trophique des especes mais le carbone issu du microphytobenthos est toujours dominant. Cependant, des signatures isotopiques differentes ont ete observees indiquant que le carbone issus des herbiers de zostera noltii est bien integre, vraisemblablement sous forme detritique, par les deposivores intertidaux et leur predateurs. De meme, la contribution de source primaire comme les cyanobacteries est fortement suspectee chez les deposivores des estrans vaso-sableux. Une etude detaillee permet d'etablir, pour la premiere fois, le lien quantitatif entre la production secondaire d'un suspensivore, la coque cerastoderma edule, et ses ressources de nourriture in situ. L'analyse des signatures isotopiques c et n montre que le microphytobenthos et la mop du seston sont assimiles preferentiellement. De nettes variations saisonnieres du #1#3c des coques adultes ont ete observees (hiver doux 1994-1995, fortes crues fluviales), alors qu'aucune variation saisonniere n'a ete observee pour les coques juveniles. Ces differences intra-specifique indiquent que les coques adultes sont plus dependantes de mop du seston et de sa variabilite alors que les juveniles sont etroitement lies au microphytobenthos. Les contributions relatives de la mop et du microphytobenthos a la production secondaire de la coque ont ete estimees en utilisant un modele de melange a deux sources. Ainsi, 89% et 63% de la production secondaire proviennent du microphytobenthos ; respectivement pour les juveniles et les adultes. Pour la population, 72% de la production secondaire sont issus du microphytobenthos. En definitive, nos resultats suggerent que les sources de matiere organique gouvernant les flux d'energie dans les reseaux trophiques benthiques intertidaux en baie de marennes-oleron soient essentiellement autochtones.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 272 P.
  • Annexes : 280 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH KAN 181
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2016
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 NANT 2016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.