Représentation de la mémoire perceptive et raisonnement analogique

par Christine Bocéréan

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Paul Dickes.

Soutenue en 1999

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L'objectif principal de la recherche est d'appliquer le modèle de raisonnement analogique de Rumelhart et Abrahamson (1977) initialement validé dans un contexte sémantique, à des stimuli perceptifs de type cubes de Kohs. Dans ce modèle, la mémoire sémantique correspondant aux concepts des noms de mammifères est représentée en tant qu'espace multidimensionnel, dans lequel sont exprimées les relations de similarité entre ces concepts. Un algorithme permet de définir la probabilité de choix des distracteurs, dans des analogies de type 'A est à B, ce que C est à {D1, D2, D3, D4}'. La première étape de la recherche a consisté à élaborer la représentation de la mémoire perceptive des configurations de type cubes de Kohs. Les liens de similarité existant entre un même ensemble d'items et observés au cours de cinq épreuves perceptives différentes ont été analysés : une épreuve de dessin, une épreuve de tri subjectif, une épreuve d'échelles d'évaluation, une épreuve de rotation mentale et une épreuve de classification figure-fond. Les données recueillies au cours de chaque expérimentation ont été traitées par Echelonnement Multidimensionnel, et cinq représentations de la mémoire perceptive ont ainsi été obtenues. Il a été démontré que ces diverses représentations étaient similaires, c'est-à-dire que les items et les liens de similarité qu'ils entretiennent sont perçus de façon identique, quel que soit le contexte perceptif. L'analyse de l'univers de items (1296 configurations à 4 faces) a permis de désigner un certain nombre de stimuli représentatifs, ainsi l'espace représentant la mémoire perceptive de l'ensemble des items de cubes de Kohs a été construit. A partir de cet espace, des problèmes analogiques ont été élaborés, en respectant la méthodologie des auteurs. L'analyse des résultats a montré que l'algorithme permettant de calculer la probabilité de désigner chacun des distracteurs en tant que meilleure réponse à une analogie expliquait la plupart des résultats. La validité du modèle de raisonnement analogique, testé dans un contexte perceptif, a été démontrée. Mais les résultats obtenus ont des implications qui débordent du cadre d'un modèle de raisonnement analogique : ils permettent d'affirmer l'identité de structure et de fonctionnement de la mémoire sémantique et de la mémoire perceptive.

  • Titre traduit

    Perceptive memory representation and analogical reasoning


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (546 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 521-526

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 99/16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.