Etude expérimentale de la toxicité articulaire des fluoroquinolones chez le rongeur : arguments physiopathologiques en faveur d'un stress oxydant

par Marie-Agnès Simonin

Thèse de doctorat en Sciences du médicament

Sous la direction de Alain Minn.

Soutenue en 1999

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Malgré une incidence relativement faible d'effets secondaires sérieux, les fluoroquinolones sont responsables d'atteintes du cartilage articulaire et du tendon. Les objectifs de notre étude ont été de déterminer les mécanismes physiopathologiques impliqués dans ces effets indésirables, notamment de savoir si chacune de ces manifestations relevait d'un même mécanisme de type stress oxydant. L'étude du handicap, évalué par biotélémétrie, a montré une phase d'hypomobilité transitoire. Nous avons observé une inhibition de la synthèse des protéoglycanes 24 heures après l'administration de péfloxacine (400 mg/kg) dans le cartilage et le tendon. Un phénomène de réparation, 48 heures après l'administration de péfloxacine, a été décrit uniquement dans le tendon. L'administration répétée de péfloxacine entraîne une augmentation de l'oxydation des collagènes du cartilage et du tendon, ainsi qu'une expression plus importante des ARNm codant pour l'IL1?. Les mêmes effets en terme d'oxydation du collagène sont reproduits lors d'une ischémie-reperfusion expérimentale du tendon. De plus, l'administration simultanée de N-acétyl-cystéine (150 mg/kg/j) prévient le phénomène d'oxydation du collagène dans le tendon d'Achille. Une expression significative des ARNm codant pour le collagène de type III dans le tendon a été démontrée lors d'un traitement répété par la péfloxacine ainsi que lors de la réalisation de l'ischémie-reperfusion, ce qui souligne l'apparition d'un tissu cicatriciel dans ces circonstances. Ainsi, l'ensemble de ces données suggère que les atteintes cartilagineuses et tendineuses sous fluoroquinolones relèvent d'un même mécanisme, impliquant un stress oxydant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Vandoeuvre-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Médecine.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.