Rôles des mitochondries dans la biosynthèse de glycoprotéines de la paroi des levures

par Annie Iung

Thèse de doctorat en Biologie structurale, moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Roger Bonaly.

Soutenue en 1999

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour définir le rôle de la mitochondrie sur la synthèse de la paroi cellulaire de levure, nous avons étudié la levure Saccharomyces cerevisiae NCYC 625 souche sauvage et mutante [rho°] ; cette dernière est délétée entièrement de son ADN mitochondrial. La souche Sauvage a été cultivée en aérobiose, en anaérobiose ; ou encore en aérobiose mais en présence d'un inhibiteur de la chaîne respiratoire, l'antimycine. La souche mutante a été cultivée en aérobiose et en anaérobiose. La souche sauvage est très floculante, tandis que la souche mutante, les levures cultivées en anaérobiose ou en présence d'antimycine sont faiblement floculantes. [. . . ]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 146-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 4800
  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Pharmacie-Odontologie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.