Transfert de matière organique entre phase aqueuse et agrégats biologiques au cours du traitement des eaux usées urbaines par boues activées

par Abdelkader Guellil

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de Jean-Claude Block.

Soutenue en 1999

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'épuration des eaux usées urbaines par le procédé à boues activées est régie par un ensemble complexe de réactions physico-chimiques et biologiques. L'hétérogénéité du mélange organique, tant de l'eau usée que de la boue activée, complique l'identification et la modélisation de ces mécanismes, et de fait rend difficile la compréhension de certains dysfonctionnements du procédé. Le but de ce travail était de mettre en évidence d'une part les transferts de matière organique mesurée en DCO (demande chimique en oxygène) entre la phase aqueuse et les agrégats biologiques et d'autre part le devenir de cette matière. [. . . ]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : MFTH 2677
  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Pharmacie-Odontologie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.