Etude des conditions physiologiques influençant] la croissance, le catabolisme du cellobiose et la sporulation de Clostridium Cellulolytycum ATCC 35319

par Sophie Payot-Lacroix

Thèse de doctorat en Biologie structurale, moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Henri Petitdemange.

Soutenue en 1999

à Nancy 1 , en partenariat avec Université de Nancy I. Faculté des sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Des cultures en chémostat de Clostridium cellulolyticum ont été mises en oeuvre en présence de cellobiose comme source principale de carbone. Sur milieu complexe, le profil de fermentation, orienté majoritairement vers la production d'acétate, conduit à un défaut de régénération du NADH. Il en résulte une accumulation de ce coenzyme réduit qui pourrait limiter la croissance bactérienne en inhibant l'activité glycéraldéhyde-3-P-déshydrogénase. Sur milieu synthétique, la mise en place de régulations particulières (induction de la production de lactate notamment) permet de diminuer le rapport NADH/NAD+ et d'augmenter la vitesse de consommation de cellobiose. Une induction de la production de lactate est également obtenue lors de cultures en batch de C. Cellulolyticum sur milieu complexe, à pH régulé avec une concentration de cellobiose élevée. Cette induction permet une reprise de la croissance bactérienne en favorisant la régénération du NADH, doublant ainsi la biomasse bactérienne finale obtenue. L'étude des conditions de sporuIation de C. Cellulolyticum a permis de montrer que ce processus (i) est dépendant de la vitesse de croissance de la bactérie, (ii) n'est pas déclenché par une carence en cellobiose ou ammonium et (iii) est soumis à une répression catabolique par le cellobiose. Un gène codant pour une rubrédoxine, protéine fer-soufre qui pourrait servir de transporteur d'électrons, a été mis en évidence chez C. Cellulolyticum. L'analyse de ce gène et des variations de la teneur des cellules en rubrédoxine a permis (i) de mettre en évidence des signaux caractéristiques de transcription et de traduction, (ii) de réfuter certaines hypothèses concernant le rôle de cette protéine (notamment dans la résistance à certains stress).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 154-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.