Emulsions concentrées : structure de systèmes mixtes hydrogéné-fluoré : incorporation et libération de molécules modèles

par Sabine Turquet-Rocca

Thèse de doctorat en Chimie et Physieo-ehimie moléculaires

Sous la direction de Marie-José Stébé.

Soutenue en 1999

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce travail concerne la formation, les propriétés et les applications d'émulsions inverses très concentrées en eau. Ces émulsions sont préparées à partir de tensioactif non ionique, d'huile et d'eau, et les composés peuvent être fluorés ou hydrogénés. Dans ces émulsions, l'eau est confinée à l'intérieur de grosses gouttelettes dont la membrane est formée d'une monocouche de tensioactif et la phase continue huileuse est constituée d'une microémulsion eau dans huile. La structure compartimentée de ces émulsions nous a conduit à les utiliser comme transporteur de principe actif. Ainsi, nous étudions la diffusion de molécules modèles hydrosolubles vers une phase aqueuse, à l'aide d'un montage expérimental totalement automatisé. Le contrôle des vitesses de diffusion est rendu possible par la maîtrise de l'influence de différents paramètres comme la composition, la température, la présence de sels ou encore la nature de l'émulsion (hydrogénée ou fluorée). Les résultats expérimentaux sont exploités de façon quantitative en modélisant la diffusion à l'aide de la loi de Fick, et en déterminant les coefficients de diffusion. L'influence de la nature des constituants de l'émulsion sur les vitesses de libération est très importante et nous a conduit à mettre au point des émulsions mixtes hydrogéné/fluoré. Il a donc été développé un travail de formulation et d'étude des propriétés de ces systèmes préparés à partir de deux tensioactifs, l'un fluoré, l'autre hydrogéné, d'un hydrocarbure, d'un fluorocarbure et d'eau. Le comportement de phase montre qu'il s'agit de systèmes à trois phases : une phase aqueuse et deux microémulsions mixtes, l'une riche en composés fluorés et l'autre riche en composés hydrogénés. Une étude structurale approfondie a permis de proposer une structure originale pour ces émulsions à trois phases. La libération de molécules modèles par les émulsions concentrées mixtes n'est pas modifiée de façon radicale et l'on obtient globalement les mêmes résultats qu'avec les émulsions hydrogénés. Toutefois la nature du principe actif permet d'obtenir une modulation des vitesses de libération en fonction de la composition de l'émulsion mixte.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 p.)
  • Annexes : Réf. bibliogr. p. 146-151

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.