Les gisements d'uranium de la caldeira de Streltsovka (Transbaikalie, Russie)

par Aliouka Chabiron

Thèse de doctorat en Géologie

Sous la direction de Michel Cuney.

Soutenue en 1999

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les gisements d'u et mo de streltsovka (Russie), représentent les plus grandes ressources en u du monde associées a des volcanites (200000 tu). Les inclusions vitreuses des phénocristaux de quartz, ont permis de caractériser le magma rhyolitique avant tout phénomène d'altération. Il est per alcalin (1. 04 < (k+na)/al < 1. 10), riche en f (1. 4-2. 7%), pauvre en cl (0. 2%). Il est pauvre en h 2o (1. 9 0. 6%), riche en u (15-23 ppm), th (33-49 ppm). L'analyse des éléments traces et des terres rares a la microsonde ionique à montre qu'il est enrichi en y et nb, caractéristiques des magmas alcalins très fractionnés. En considérant 7 ppm d'u dans les rhyolites altérées et 17 ppm dans le magma initial, l'altération hydrothermale de 1 km 3 de rhyolite libère 26000 tu. Une efficacité de 25% du processus de dépôt d'u a partir des solutions hydrothermales ayant altère l'ensemble rhyolitique peut expliquer la totalité des réserves d'u des gisements. Dans le socle granitique, l'étude minéralogique et géochimique montre que les granodiorites, les granites porphyroïdes et les granites a biotite peuvent appartenir a une même suite magmatique subalcaline sodi-potassique. Le leuco granite profond montre une typologie alcaline du fait de ses teneurs élevées en sio 2 (75. 6-77. 2%), na 2o+k 2o (8. 4-8. 9%), nb (12-28 ppm), y (70-94 ppm), th (32-53 ppm), de ses faibles teneurs en ba (10-20 ppm), sr (6-16 ppm). L'altération hydrothermale très importante des granites subalcalins et alcalins de streltsovka montre que l'u, difficilement lessivable dans les minéraux accessoires, a été toutefois libéré. Un calcul de bilan de masse montre qu'1 km 3 de granite peut libérer 650 tu lors de l'altération de l'allanite. Cette estimation est minimale car le fluide oxydant ayant mobilise l'u de l'allanite a pu dissoudre les autres porteurs d'u éventuellement présents dans les granites, tels que l'uraninite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. 286 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 173 réf.

Où se trouve cette thèse ?