La symbiose mycorrhizienne chez quelques Césalpiniacées et Euphorbiacées des forêts du sud-ouest du Burkina Faso : étude morphologique et cytologique, mycorhization contrôlée et étude de la diversité inter- et intraspécifique de Sclérodermes ectomycorrhiziens

par Bibata Kadidia Sanon

Thèse de doctorat en Biologie végétale et forestière

Sous la direction de Jean Dexheimer.

Soutenue en 1999

à l'Université de Nancy 1 .


  • Résumé

    Durant 3 années de prospection, vingt et huit espèces fongiques ont été recensées sous 6 plantes hôtes (Afzelia africana, Isoberlinia doka, I. Dalziellii, Uapaca guineensis, U. Somon et Monotes kerstingii) appartenant à 3 familles (Leguminosae, sous-famille Caesalpinioideae, Euphorbiaceae et Dipterocarpaceae) dans les forêts du Sud-Ouest du Burkina Faso. Ces champignons se répartissent en 8 ordres et 13 genres. Parmi les espèces identifiées, les Sclérodermes sont particulièrement abondants, 5 espèces dont 4 (Scleroderma dictyosporum (8 isolats), S. Verrucosum (4 isolats), Scleroderma sp1 (3 isolats), et Scleroderma sp5 (1 isolat) ont été isolées et maintenues en culture pure. L'étude du statut ectomycorhizogène de ces espèces de Sclérodermes vis-à-vis de différentes plantes hôtes montre qu'elles possèdent un large spectre d'hôte. L'étude de la diversité génétique des différents isolats et des carpophores de Sclérodermes par PCR/RFLP des régions ITS et IGS1 de l'ADN ribosomique révèle la présence de quatre ribotypes (A, B, C et D) au sein des espèces de S. Dictyosporum et trois (A, B et C) au sein des S. Verrucosum. Le séquençage de l'ITS ribosomique a révélé la proximité génétique de Scleroderma sp1 et S. Verrucosum et permis d'identifier l'isolat indéterminé ORSXM002 isolé au Sénégal à un Telephoraceae. L'analyse du polymorphisme de l'ADN total par RAPD permet de confirmer la diversité intraspécifique des isolats révélée par PCR/RFLP et aussi de différencier les isolats génétiquement très proches à l'aide de marqueurs spécifiques des amorces utilisées (152C ET 174). Ainsi les ribotypes B de S. Dictyosporum et S. Verrucosum se composent de deux génotypes différents. [. . . ]

  • Titre traduit

    Mycorrhizas symbiosis of some caesalpiniaceae and euphorbiaceae in south-western forests of Burkina Faso. Morphology and cytology, mycorrhization and inter- And intraspecific diversity of ectomycorrhizal scleroderma


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 153 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N1999 36
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.