Les hydrocarbures aromatiques polycycliques dans la rhizosphere et la mycorhizosphere des plantes : etude de la toxicite et du devenir des polluants

par PHILIPPE BINET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Corinne Leyval.

Soutenue en 1999

à Nancy 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des etudes ont montre que la rhizosphere des plantes pouvait augmenter la dissipation des hydrocarbures aromatiques polycycliques (hap) sans toutefois clairement determiner leur devenir et le role exact des plantes. Ce travail avait pour objectifs d'etudier la toxicite des hap vis a vis de la croissance des plantes et de la mycorhization, d'evaluer la part des mecanismes de degradation, d'adsorption et de bioaccumulation dans la dissipation de hap dans la rhizosphere et de preciser le role des champignons mycorhiziens a arbuscules (ma). Des plantes, inoculees ou non avec des champignons ma, ont ete cultivees dans un sol agricole contamine avec un sol industriel ou par rapports d'anthracene ou d'un melange de 8 hap. Les racines et les champignons ma ont ete aussi etudies separement avec un dispositif a compartiments. La biomasse des plantes et la mycorhization ont ete mesurees. Les concentrations de hap dans les sols en debut et fin d'experiences, les quantites adsorbees sur les racines, accumulees dans les parties racinaires et aeriennes ont ete determinees. Les hap ont peu ou pas affecte la mycorhization qui a augmente la croissance et la survie des plantes. Les quantites d'hap extraites des racines, surtout adsorbees, diminuent en presence de champignons ma. L'accumulation de hap dans les parties aeriennes etait negligeable. Les champignons ma ont contribue a la dissipation de l'anthracene dans la rhizosphere du ray-grass, cependant, leur action semble dependre de la souche utilisee et du volume de sol a explorer. La presence du ray-grass a augmente la dissipation des 8 hap utilises et le developpement d'une microflore degradant les hap. Des metabolites de types quinones ont ete identifies, suggerant une activite de type peroxydase. Cette activite a ete detectee dans les compartiments racinaires et fongiques du ray-grass et du trefle. Ces resultats suggerent que les proprietes de la rhizosphere pourraient etre utilisees pour la rehabilitation des sols contamines.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 P.
  • Annexes : 150 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.