Homo dolens : souffrance de l'ame, souffrance du corps dans les oeuvres de william shakespeare.

par Marie-Christine Munoz-Teulié

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Charles Whitworth.

Soutenue en 1999

à Montpellier 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La renaissance anglaise jette un regard nouveau sur la souffrance de l'homme, des lors que celui-ci est reconnu comme un individu a part entiere, evoluant au sein de la communaute humaine. La revolution copernicienne fait acceder l'homme au statut individuel, de la meme facon qu'elle le transforme en sujet d'etude anatomique, psychologique et philosophique. Shakespeare, en sa qualite d'artiste, s'attache a depeindre les souffrances humaines dans toute leur diversite, au gre des pieces et des poemes qu'il compose au cours de sa carriere. L'homme souffrant constitue un centre d'interet privilegie pour cet auteur de theatre, poete a ses heures, car il represente de maniere emblematique la condition humaine dans toute sa fragilite. Les bouleversements engendres tout au long du 16eme siecle, en angleterre, par l'avenement de la reforme ont un retentissement considerable sur la vision de la souffrance humaine. Les mysteres religieux herites du moyen age cedent en partie la place a un theatre reforme, dont les preoccupations didactiques modifient la peinture du christ souffrant et de l'humanite a sa suite. Shakespeare trouve dans ces considerations theologiques et esthetiques une source d'inspiration qu'il exploite a sa facon. L'heritage petrarquiste dans le domaine de la poesie procure un cadre imaginaire dans lequel la souffrance engendree par le desir inassouvi occupe une place essentielle. Shakespeare reprend certaines des conventions de ce genre poetique, pour les soumettre au prisme deformant de son ironie. Il developpe ainsi une reflexion complexe sur les artifices du genre, tout en composant un discours renouvele sur la souffrance d'amour.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 539 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 293 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.