Contribution à l'étude de "Caulerpa taxifolia" en vue du contrôle de son expansion. Examen d'un modèle de toxicité, sensibilité au cuivre, destruction par la technique de la couverture échangeuse d'ions

par Masayuki Uchimara

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de JEANCLAUDE BACCOU.

Soutenue en 1999

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les travaux realises dans cette etude sont consecutifs au developpement de caulerpa taxifolia en mediterranee et s'inscrivent dans le cadre de deux programmes internationaux de l'union europeenne life. Ils visent d'une part, a mettre en evidence la toxicite eventuelle de cette algue en choisissant comme biomarqueurs les cytochromes p450 monooxygenases et les glutathions-s-transferases, et d'autre part, a mettre au point une technique de destruction basee sur une diffusion controlee d'un algicide, l'ion cuivrique. Des experiences realisees sur des microsomes de foie de poissons (scorpaena porcus) et de rat, ont montre que les systemes de detoxication enzymatique de ces especes animales etaient notablement affectes et que la caulerpenyne, terpene majeur produit par caulerpa taxifolia, est a l'origine de la toxicite de cette algue. L'action de l'ion cuivrique sur caulerpa taxifolia et sur diverses especes vegetales endemiques de mediterranee (ulva rigida, ulva lactuca, padina pavonica, rissoella verruculosa, posidonia oceanica) a ete comparee a celle des cations potassium et sodium. Les resultats ont montre que caulerpa taxifolia etait beaucoup plus vulnerable que les autres especes testees. La dose lethale en cuivre pour caulerpa taxifolia a ete evaluee a 100 gcu. Gmf 1. La mortalite de l'algue se traduit par une inhibition totale de sa photosynthese, mise en evidence par des mesures d'echange d'oxygene, de fluorescence chlorophyllienne et par la degradation totale de la ribulose 1,5-biphosphate carboxylase/oxygenase (rubisco), qui joue un role clef dans la regulation de l'activite photosynthetique et photorespiratoire. La technique de la couverture a emission d'ions cuivriques, mise au point en laboratoire et testee in situ, apparait comme une methode de destruction efficace adaptable a tout type de substrat. Cette technique, basee sur l'utilisation de materiaux echangeurs d'ions permettant de liberer l'algicide dans un espace confine permet de limiter son action toxique. L'impact du traitement a ete estime avec un suivi de la teneur residuelle en cuivre dans les sediments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10], 167 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 137-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 99.MON-221
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.