"Staphylococcus carnosus" : bactérie non pathège comme vecteur vaccinal par voie nasale

par François Cano

Thèse de doctorat en Biologie. Santé

Sous la direction de JEAN MARC LHOSTE.

Soutenue en 1999

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le centre d'immunologie pierre fabre (cipf) est engage depuis plusieurs annees dans un programme de recherche consistant en l'utilisation d'une bacterie non pathogene comme vecteur vaccinal par voie mucosale : la bacterie gram positif s. Carnosus. Le cipf a developpe un systeme plasmidique permettant l'expression de proteines heterologues a la surface de la bacterie. La premiere etape de notre travail a consiste a rechercher un facteur d'adherence afin de permettre a la bacterie de persister suffisamment sur les muqueuses pour pouvoir etre prise en charge avec efficacite par le systeme immunitaire mucosal. Le choix s'est porte sur deux types de facteurs d'adherence : des fibronectin binding proteins (fnbp) responsables de l'adherence de certaines bacteries pathogenes aux cellules epitheliales et un fragment de la sous-unite b de la toxine cholerique qui fixe les gangliosides gm1. Ces differents domaines ainsi que des antigenes du vrs ont ete exprimes a la surface de s. Carnosus, et leur activite testee in vivo chez la souris apres administration par voie orale et nasale. La deuxieme partie du sujet etait d'optimiser l'expression en surface des proteines heterologues. Dans cette optique nous avons modifie un element important de la machinerie permettant l'expression en surface (propeptide).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 96 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 85-96

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 99.MON-192
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.