Implication des peptides antimicrobiens dans l'immunité innée de la moule, "Mytilus galloprovincialus"

par Guillaume Mitta

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Philippe Roch.

Soutenue en 1999

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Les mecanismes immunitaires innes des vertebres sont une mosaique de mecanismes ancestraux partages avec des animaux evolutivement plus primitifs. Les peptides antimicrobiens sont une de ces composantes conservees au travers du regne animal. En effet, ils participent vraisemblablement chez tous les metazoaires aux processi d'immunite innee. Toutefois, leurs implications dans la reponse anti-infectieuse peuvent etre assez differentes. L'objet de cette these etait de comprendre comment ces peptides pouvaient participer aux processi de defense de la moule. Une premiere phase de caracterisation biochimique de telles molecules avait ete entreprise chez la moule, mytilus galloprovincialis, dans le cadre de la these de florence hubert. Notre travail a consiste (i) a poursuivre cette etape de caracterisation biochimique et a caracteriser genetiquement ces molecules, (ii) a mettre au point des outils permettant de suivre l'expression de ces molecules et (iii) a essayer de comprendre leurs implications dans la reponse anti-infectieuse de cet animal. Nous avons pu ainsi mettre a jour la grande diversite de peptides antimicrobiens dont la moule dispose. Ces molecules ont ete classes en fonction de leur structure primaire en trois groupes : les defensines, les myticines et les mytilines. L'obtention des genes codant ces peptides nous a permis de montrer qu'ils etaient synthetises dans les hemocytes sous forme de precurseurs avant d'etre stockes, sous forme mature, dans des organites de ces cellules circulantes. L'utilisation d'un modele experimental d'infection (injections de bacteries) nous a permis de comprendre que ces peptides etaient vraisemblablement impliques a differents niveaux de la reponse anti-infectieuse. Pour la mytiline, par exemple, son intervention semble se decomposer en deux phases avec (i) une action precoce ou les peptides transitent via les hemocytes vers le site d'injection ou ils agissent sur les bacteries phagocytees et (ii) une action systemique plus tardive accompagnee d'une augmentation de la concentration plasmatique en peptides. Tous ces elements ont permis de montrer que l'implication des peptides antimicrobiens dans le systeme immunitaire de la moule se demarquait des autres modeles invertebres decrits et se rapprochait de ce qui a ete decrit chez les mammiferes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 281 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 262-281. - Liste des publ. de l'auteur p. 257-261

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 99.MON-155
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.