Approche moléculaire de la mise en place de la symbiose actinorhizienne

par Laurent Laplaze

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de Didier Bogusz.

Soutenue en 1999

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Les plantes actinorhiziennes sont des non legumineuses qui appartiennent a huit familles et 24 genres d'angiospermes. Elles forment des nodules racinaires du fait de leur interaction symbiotique avec frankia, un actinomycete du sol. Dans ces nodules, la bacterie est hebergee dans la cellule vegetale et fixe l'azote atmospherique. L'objectif de ce travail est de contribuer a la connaissance des etapes precoces de la formation de cette symbiose. Nous avons etudie l'implication des polyphenols dans l'interaction casuarina glauca - frankia. Nos resultats suggerent qu'une synthese de flavanes (flavonoides) observee dans certains types cellulaires pourrait limiter l'invasion de l'endophyte a certains territoires dans les nodules de c. Glauca. Au cours de l'infection intracellulaire des plantes actinorhiziennes un prenodule est forme. Le prenodule ne participe pas directement a la formation du primordium nodulaire et sa fonction est inconnue. Nous avons etudie la differenciation des cellules vegetales et de frankia au stade prenodule. Nos resultats suggerent que les cellules infectees du prenodule se differencient pour fixer l'azote comme les cellules infectees du nodule. Le prenodule est donc un organe fixateur d'azote tres simple et pourrait etre un temoin de l'evolution des symbioses nodulaires fixatrices d'azote. Nous avons egalement recherche des genes impliques dans les etapes precoces de l'interaction entre alnus glutinosa et frankia. Pour cela nous avons utilise la technique de tri differentiel (differential display) pour comparer les populations d'arnm de prenodules et de racines non infectees. Enfin, nous avons etudie la fonction de cghdzipl, un gene codant potentiellement pour un facteur a transcription a boite homeotique exprime dans les nodules de c. Glauca. Pour cela, des plantes transgeniques portant differentes constructions permettant de modifier l'expression du gene ont ete construites.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126, [88] f. ou p
  • Annexes : Bibliogr.: f. 109-118

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 99.MON-70
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.