Le complexe café-cacao de la Côte d'Ivoire : une relecture de la trajectoire ivoirienne

par Bruno Losch

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Robert Houdayer.

Soutenue en 1999

à Montpellier 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œcoffee-cocoa complex in Côte d'Ivoire revisting the ivorian trajectory


  • Résumé

    La caféiculture et la cacaoculture occupent une place centrale dans la trajectoire économique de la Côte d'Ivoire. Dans une première partie, la recherche propose une analyse de la formation du secteur café-cacao au cours de ce siècle. A partir d'une présentation de ses différents acteurs, des politiques publiques et de son insertion internationale, l'analyse débouche sur une présentation synthétique de la régulation sectorielle, caractérise par la stabilité des dispositifs institutionnels, des conditions de l'offre, de la demande et des échanges. La seule analyse sectorielle apparaît cependant insuffisante pour comprendre la longévité d'une croissance qui s'est poursuivie, contrairement a d'autres situations nationales, malgré d'importants prélèvements parafiscaux de l'Etat. Afin de mieux intégrer la dimension stratégique, à la fois économique et politique, du café et du cacao dans la configuration ivoirienne, la seconde partie propose d'adopter une forme d'agrégation et de compréhension supplémentaire dénommée le complexe café-cacao -, le complexe étant conçu comme le lieu central d'agencement et d'emboîtement des différents intérêts politiques et économiques. Ce complexe est le résultat d'un compromis fondateur et historique entre les planteurs, les marchands et l'Etat, ayant pour médiateur le premier président de la république de Côte d'Ivoire , et dont la caisse de stabilisation des prix agricoles a été l'un des instruments privilégies. L'analyse de la place et du rôle de ce complexe café-cacao dans le processus de libéralisation et de privatisation engage depuis le début des années 1990 permet de repérer une nouvelle configuration économique émergente, où les firmes issues du complexe café-cacao se repositionnent progressivement dans de nouveaux secteurs d'activités, dans le cadre d'alliances internationales. L'ampleur de ces changements et leur mise en perspective historique avec la situation initiale rendent possible une relecture de la trajectoire économique et politique suivie par la Côte d'Ivoire. Son originalité repose sur l'émergence d'un capitalisme national qui permet un repositionnement des bases du pouvoir politique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (821 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 99 LOS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.