La radiation des Muricidae (Gastropoda : Neogastropoda) au Paléogène : approche phylogénétique et évolutive

par Didier Merle

Thèse de doctorat en Systématique

Sous la direction de Philippe Bouchet.

Le jury était composé de Daniel Goujet, Roland Houart, Agnès Lauriat-Rage.

Les rapporteurs étaient Didier Néraudeau, Jean-Louis Dommergues.


  • Résumé

    Une espèce maastrichienne, 340 paléogènes et 1300 actuelles résument la radiation spectaculaire des Muricidae, gastéropodes marins carnivores à sculpture diversifiée. Dans les descriptions classiques, l'homologie des caractères sculpturaux des Muricidae n'est pas e����tudiée. La sculpture se compose pourtant d'homologies sérielles (cordons, épines, dents internes). La recherche de chaque homologie primaire est proposée et repose sur l'étude de la position topologique et de l'ontogénèse. Cette méthode est utilisée pour analyser la radiation au Paléogène des Muricopsinae (40 espèces citées), une sous-famille identifiée par un caractère anatomique, la radula [. . . ]

  • Titre traduit

    The Paleogene radiation of the Muricidae (Gastropoda, Neogastropoda) : a phylogenetic and evolutive approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (499 p., [44] p. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 435-456

Où se trouve cette thèse ?