Caractérisation et mode d'action des molécules apparentées au CGRP chez les mollusques

par Laure Duvail

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Martine Fouchereau-Peron et de Evelyne Lopez.

Le président du jury était Jean-Pierre Gasc.

Le jury était composé de Martine Fouchereau-Peron, Evelyne Lopez, Yves Le Gal.

Les rapporteurs étaient A. Jullienne, M. Moreau.


  • Résumé

    La formation coquillaire des mollusques est sous la dépendance d'ions calcium, et d'un tissu, le manteau, dont les cellules épithéliales secrètent l'ensemble des composants de la coquille. L'impact des hormones calciotropes dans le contrôle de la formation de la couche nacrée a été recherche par une caractérisation de molécules apparentées au cgrp, et des tissus cibles de ce neuropeptide chez l'ormeau, haliotis tuberculata. Parallèlement, divers paramètres associes a la croissance coquillaire ont été étudies en fonction du développement de cet animal. Nous avons ainsi caractérise, dans le manteau d'ormeau, par des dosages radioimmunologiques et radiorécepteurs spécifiques puis par chromatographie, une molécule, apparentée au cgrp, présentant le même taux d'hydrophobicité que ce dernier. Le taux de matériel immunologiquement apparent au cgrp varie dans le manteau et l'hémolymphe, au cours du développement de l'ormeau, et notamment au cours de l'acquisition de la maturité sexuelle. Les sites de liaison du cgrp ont été localises dans les branchies. Il existe deux classes de sites de liaison dont les constantes d'affinité (ka), calculées par la méthode de sctachard, sont de 5 10 9 m 1 et 1,3 10 7 m 1. Parmi les analogues du cgrp, la calcitonine de saumon semble l'analogue le plus efficace a déplacer la liaison du cgrp marque, ce qui nous amène a dire que les sites de liaison mis en évidence dans la branchie d'ormeau appartiendraient a la troisième classe de récepteurs du cgrp, reconnaissant à la fois le hcgrp et la sct avec une haute affinité. L'étude des sites récepteurs du cgrp, chez la coquille st jacques, autre mollusque, a mis en évidence une seule classe de sites de liaison dans les branchies. Par ailleurs, le hcgrp agit de façon spécifique sur l'activité de l'anhydrase carbonique, enzyme présent dans les branchies et implique dans les processus de formation coquillaire. Son activiste varie au cours du développement de l'ormeau. Cette étude révèle ainsi une action biologique de ce peptide calciotrope sur des récepteurs branchiaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consult en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 120-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1999 -- 18
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2016-000157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.