Apport de la thermoluminescence à l'étude chronologique de deux sites brésiliens du pléistocène

par Mostafa Michab

Thèse de doctorat en Quaternaire. Géologie. Paléontologie humaine. Préhistoire

Sous la direction de Henry de Lumley.

Le président du jury était Henry de Lumley.

Le jury était composé de Hélène Valladas, Denis Vialou, Laurent Turpin, Fabio Parenti.

Les rapporteurs étaient Danièle Lavallée, Jean Faïn.


  • Résumé

    La méthode de datation par la thermoluminescence (TL) est appliquée à une cinquantaine de fragments de roches chauffés récoltés dans deux sites brésiliens du pléistocène. Une dizaine de ces échantillons (grès et silcrètes) provient de la grotte de la Pedra Pintada (Amazonie équatoriale). L’âge moyen obtenu sur six d'entre eux, 10,6 0,84 ka, est compatible avec les datations faites pour la même couche paléoindienne par les méthodes du carbone 14 et de la luminescence stimulée optiquement. Trois autres fragments ont donné des âges compris entre 15 et 18 ka, suggérant l'existence d'une occupation antérieure a 12 ka BP, qui n'a cependant pas été mise en évidence lors des fouilles. Les données archéologiques et chronologiques attestent l'originalité de cette culture amazonienne et supportent l'idée qu'elle s'est développée indépendamment de la culture Clovis d'Amérique du nord. Le deuxième site étudié est l'abri sous roche de la Pedra Furada (Piauí) pour lequel une quarantaine de galets de quartz chauffes ont été datés. Ils proviennent des niveaux situés à la base de la séquence stratigraphique, attribues aux phases pf2 et pf1. Les âges TL sont compris entre 35 à 150 ka environ avant le présent et se trouvent donc, pour la plupart, bien au-delà des résultats du carbone 14 obtenus pour les mêmes phases. Si la chauffe subie par ces galets est bien d'origine anthropique, ces datations suggèrent qu'une première vague de peuplement est parvenue sur le continent américain au cours du stade isotopique 6, beaucoup plus tôt qu'on ne le pensait jusqu'alors. Cependant il apparait que des analyses complémentaires sont encore nécessaires pour confirmer la nature anthropique des vestiges découverts dans les niveaux anciens de ce site


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (135 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 148 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999 -- 05

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 MNHN 0005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.