Evolution et perspectives de l'élevage bovin, ovin et porcin en Lorraine (1970-1995)

par Mohammed Kobb

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jeannine Corbonnois et de François Reitel.

Soutenue en 1999

à Metz .


  • Résumé

    Par les étendues de surface qu'elle occupe, l'agriculture et notamment l'élevage forment un secteur d'activité important. Son territoire est loin d'être négligeable (3,4%) du territoire national. La Lorraine occupe une position géographique privilégiée en Europe. Elle partage ses frontières avec trois pays européens (Belgique, Luxembourg et l'Allemagne. Elle est une porte d'entrée sur l'Union Européenne. La Lorraine bénéficie aussi d'un climat favorable au développement de l'élevage et d'une bonne infrastructure qui facilite les échanges de produits entre les différents pôles national et international. Consciente de ces atouts, l'agriculture lorraine évolue d'une manière rapide. Structures, techniques, mentalité se transforment et les producteurs s'adaptent de plus en plus de souplesse aux fluctuations de la conjoncture économiques. C'est à dire que l'agriculture lorraine est dynamique et correspond à un secteur particulièrement vivant de l'économie régionale. Représentant les 2/3 des revenus agricoles, les productions animales sont essentiellement dues au troupeau bovin qui est de loin le plus important dans la région. Les autres élevages connaissant des évolutions diverses. L'élevage ovin est de tradition. Il connait un nouvel essor ces dernières années. L'Élevage du porc est en perte de vitesse. L'agriculture lorraine n'est jamais basée sur une seule activité. L'élevage est toujours associé aux cultures fourragères et céréalières. La production de lait reste la grande affaire pour l'immense majorité des exploitations. En effet la Lorraine dispose de solides filière organisées qui soutiennent et renforcent le secteur de l'élevage. La production de viande vient qu'en second lieu et reste essentiellement le fait d'abattage des veaux et de vache de réforme. La Lorraine se caractérise par la qualité de ses produits. C'est une grande région de production de fromage à pâte molle. Le géromé apparente au munster est le produit le plus typique des fromages lorrains. L'essentiel de la production est industriel, mais des fermiers de la montagne vosgienne le fabrique encore de façon classique. Au cours de ces dernières années, la Lorraine a subit en plein fouet les conséquences des différentes mesures instaurées par la communauté européenne. En effet l'instauration des quotas laitiers, la PAC et le GATT sont des événements majeurs de cette décennie

  • Titre traduit

    Evolution and perspectives of the bovine, ovine and porcin in Lorraine 1970-1995


  • Résumé

    By extents of surface that it occupies, agriculture and notably raising forms a sector of activity importing, its territory is far to be negligible (3,4%) of the national territory. The Lorraine occupies a privileged geographical position in Europe. It shares its borders with three European countries (Belgium, Luxemburg and Germany). It is a door of entrance on the union European. The Lorraine also benefits a favorable climate to the development of raising and a good infrastructure that facilitates exchanges of products between the national and international different poles. Conscious of these assets, the of Lorraine agriculture evolves of a fast manner. Structures, techniques, mentality changes and producers adjust more and more suppleness to the fluctuations of the economic conjuncture. That is to say that the of Lorraine agriculture is dynamic and corresponds to a particularly living sector of the regional economy. Representing the 2/3 of the agricultural incomes, the animal productions are essentially owed to the bovine herd that is from afar most important in the region. The other raisings know some various evolutions. The ovine raising is tradition. It knows a new flight these last years. The raising of pork is in loss of speed. The of Lorraine agriculture is never based on only one activity. Raising is always associated to cultures fourragèreses and cerealièreses. The production of milk remains the big business for the immense majority of exploitations, of Lorraine. Indeed the Lorraine arranges organized strong path that sustains and reinforces the sector of raising. The production of meat comes that in second place and remain essentially the fact of slaughtering of veals and cow of reform. The of Lorraine characterizes himself by the quality of its products. It is a big region of cheese production to soft dough. The related géromé to the munster is the product most typical of the of Lorraine cheeses. The main thing of the production is industrial, but of farmers of the of the Vosges mountain the manufactures classic way again. During these last years, the Lorraine has sudden in full whip different measure consequences instituted by the European Community. Indeed the institution of quotas milkmen, the PAC and the GATT are the major events of this decade. The different measures of production laitière blockage, the stake in fallow of earths, of the decrease of agricultural product prices, of bounties encouraging the start to the retirement conjugated themselves with the demographic tendencies to lower the number of exploitations and to reduce the agricultural active population. The setting up of quotas milkmen in 1984 provoked the elimination of a big number of cows laitières and threw back the development of the livestock nurse. Unfortunately the growth of this last didn't compensate the fast decrease of laitières. Today already, and more again tomorrow, the of Lorraine agriculture, victim of all French agriculture of its production efforts, must adjust to the new orientations of the common agricultural policies, to assimilate constraints that it imposes, to produce a rational and competitive manner and to be a matter for new challenges if it wants to remain as it can it, a sector of economic of first plan and a strong point of the regional economy

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 f.)
  • Notes : Thèse interdite de reproduction par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 190-196

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.