L'identité interculturelle dans l'organisation de salariés lorrains d'une multinationale sud-coréenne : contextualisation représentationnelle des relations intergroupes

par Pascal Tisserant

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Gustave-Nicolas Fischer.

Soutenue en 1999

à Metz .


  • Résumé

    Cette recherche analyse l'effet de la diversité culturelle intranationale et internationale sur l'identité de salariés lorrains d'un site d'une multinationale sud-coréenne. Le cadre d'étude réunit la méthode de contextualisation représentationnelle (Zavalloni et Louis-Guérin, 1984; Durand-Delvigne, 1992) et des théories des relations intergroupes (Tajfel, 1972; Turner et col. , 1987; Doise, 1984; Lorenzi-Cioldi, 1988). Appliqué aux sujets de cette étude, ce cadre de référence permet de définir trois hypothèses principales: 1) la menace à l'identité des salaries locaux, 2) le traitement différencié des catégorisations hiérarchique et culturelle des mêmes individus de l'organisation, 3) la domination plus marquée concernant la perception des groupes de personnes issues de l'immigration. Ce travail se divisé en trois parties: l) une revue théorique justifie la pertinence de la contextualisation représentationnelle des relations intergroupes au regard d'une synthèse de travaux ayant recours à la notion de culture dans le domaine du travail et des organisations, 2) l'analyse du terrain justifie l'élaboration du guide d'entretien, 3) l'interprétation des résultats aux tris croisés, à l'échelonnement multidimensionnel et aux analyses factorielles des correspondances effectuées sous SPAD-T permet de vérifier les hypothèses. Les résultats montrent que la menace à l'identité des salariés locaux, due aux caractéristiques coréennes attribuées à l'environnement social de travail, peut être compensée par les représentations que les sujets ont des groupes de personnes issues de l'immigration. Par ailleurs, comparées aux "Français de souche", les personnes issues de l'immigration auraient un concept de soi davantage ouvert à l'hétérogénéité culturelle dans cette entreprise et en retireraient une plus grande estime de soi. Cette recherche prouve alors que la diversité culturelle supranationale peut contribuer à limiter les effets négatifs d'une rencontre internationale

  • Titre traduit

    ˜The œintercultural identity in the organization of Lorraine's employees in a South Korean multinational company : representational contextualization of intergroup relations


  • Résumé

    This research analyses the effect of intranational and international cultural diversity on the identity of local employees in the plant of a South Korean multinational company settled in Lorraine. The framework unifies the method of representational contextualization (Zavalloni et Louis-Guerin, 1984; Durand-Delvigne, 1992) and current theories on intergroup relationships (Tajfel, 1972; Turner et col. , 1987; Doise, 1984; Lorenzi-Cioldi, 1988). Applied to subjects of this study, it heads up three principle hypotheses: 1) the threat to the identity of local employees, 2) the differentiation in the treatment of hierarchical and cultural categories of the same individuals within the organization, 3) the most noticable domination concerning the perception of intranational groups of persons of foreign origin. This work is divided into three parts: 1) a theoretical review justifying the pertinence of the representational contextualization of intergroup relations - with regard to a synthesis of work taking into account the notion of culture in the domain of work and of organization, 2) the analysis of the terrain justifies the interview guide, 3) the interpretation of results of cross-referenced classification statistics, multidimensional scaling and factorial analyses of the connections effected through SPAD-T verify the hypotheses. The results shows that the threat to identity of local employees, due to Korean characteristics grafted onto the social environment at work, can be compensated by the impression which the subjects have of those persons who are of foreign origin. In addition, compared with those of French origin, those subjects of foreign origin would appear to have a more open self-concept towards cultural heterogeneity in the enterprise and would appear to thereby gain greater self-esteem. This research thus proves that intranational cultural diversity can contribute to limiting the negative effects of an international encounter

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (410, 199 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 387-410

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.