Concentration et déconcentration dans l'organisation des bibliothèques universitaires françaises de province (1855-1985)

par Alain Gleyze

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-François Tétu.

Soutenue en 1999

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Définitions : L'organisation concentrée ou unifiée d'une bibliothèque universitaire est réalisée par la réunion de ses collections et de ses services en un seul bâtiment. La déconcentration consiste dans la dispersion de ces collections et de ces services dans plusieurs bâtiments. Ces formes de concentration et de déconcentration sont dites internes quand elles ne concernent que la bibliothèque universitaire. Il existe aussi des modes de concentration externe (réunio d'une bibliothèque universitaire et d'une autre bibliothèque, par exemple municipale) et de déconcentation externe (coexistence d'une bibliothèque universitaire concentrée ou déconcentrée avec des bibliothèques spécialisées dans une autre université). L'idéal des bibliothèques unifiées : La création des bibliothèques universitaires françaises de province de 1855 à 1879 est le résultat d'un processus de concentration par unification des bibliothèques générales des facultés. Cette création a précédé de plus de quinze ans la création des universités intervenue en 1896. Elle a eu pour but de préfigurer la réunion des facultés en universités. Cette réunion ne s'est cependant réalisée en 1896 que d'une manière formelle. Les bibliothèques universitaires sont restées coupées des facultés et rattachées à des universités dont la définition était plus administrative que scientifique. Des résistances à la création des bibliothèques universitaires se sont exprimées, et des bibliothèques spécialisées ont été maintenues ou créées à côté des bibliothèques universitaires. La division des bibliothèques universitaires : La constrution de nombreux bâtiments universitaires à partir du début des années 1960 a conduit à des formes d'organisation des bibliothèques universitaires très différentes de celles qui avaient été considérées comme rationnelles à l'origine. Le modèle d'organisation massivement déconcentré qui s'est alors mis en place est étudié d'une manière détaillée. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (839 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 782-821. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 00856
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Villeurbanne, Rhône). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 140
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.