La delegation de la politique monetaire : reputation ou regles, instrusments de la credibilite

par Marie-Noëlle Cales

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Rullière.

Soutenue en 1999

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'analyse de la politique monetaire a ete fortement renouvelee depuis vingt ans, grace aux developpements inspires par les articles de barro et gordon (1983 a et b). Ces travaux ont permis, d'une part, de proposer une explication du phenomene inflationniste par la mise en evidence de l'incoherence dynamique des politiques monetaires, d'autre part, de concevoir des arrangements institutionnels destines a maitriser l'inflation. En pesant sur les incitations du decideur de la politique monetaire, il est possible de l'inciter a privilegier une politique anti-inflationniste. L'enjeu consiste alors a trouver des arrangements reducteurs de l'incertitude et de l'incoherence dynamique, mais qui laissent une certaine marge de manoeuvre aux autorites monetaires. La delegation de la politique monetaire a un banquier central conservateur constitue l'arrangement institutionnel privilegie par de nombreux auteurs dans le prolongement des travaux de rogoff (1985). L'objet de la these est de montrer que l'incoherence dynamique n'est pas totalement resolue par ce type d'arrangement et qu'il convient de moduler le contenu de la delegation en fonction du contexte d'exercice des responsabilites monetaires, d'une part en integrant les autorites budgetaires dans le jeu de politique monetaire, d'autre part en reexaminant le role des regles. L'independance simple avec leadership monetaire, couplee avec des regles monetaires et/ou budgetaires apparait alors comme une solution tres acceptable du point de vue de la credibilite de la politique monetaire.

  • Titre traduit

    Delegation of monetary policy : reputation or rules, instruments of credibility


  • Résumé

    The monetary policy analysis has been deeply renewing for 20 years thanks to new developments inspired by barro and gordon articles (1983 a, b). These works allowed on the one hand, to propose an explanation of inflation by emphasizing the dynamic inconsistency of monetary policy, on the other hand, by conceiving institutional design in order to get inflation under control. By putting pressure upon monetary policymaker incentives, it is possible to prompt him to privilage an anti-inflationist policy. What is at stake is finding design reducing uncertainty and dynamic inconsistency by letting a certain flexibility to monetary authorities. The monetary policy delegation to a conservative central banker constitutes the privilage institutional design in the continuity of rogoff's work (1985). The purpose for our work is to show that dynamic inconsistency is not definitly resolved by this type of design and that it is necessary to modulate the delegation definition according to the context of monetary responsability exercise : on the one hand, by integrating fiscal authorithies in monetary policy game, on the other hand, by reexamining the role of monetary rules. Then the central bank independence with monetary leadership connected with monetary or fiscal rules appears to be an acceptable solution form a monetary policy credibiliy point of view.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (356 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 279 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 19-1999-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.