Chypre et la Grèce de l'Est à l'époque archai͏̈que (VIIe - VIe siècle av. J. -C. ) : la petite plastique chypriote et les échanges en Méditerranée orientale

par Sabine Fourrier

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Marguerite Yon.

Soutenue en 1999

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette étude des échanges en Méditerranée orientale s'appuie principalement sur les nombreuses exportations de petite plastique chypriote, découvertes dans les sanctuaires de la Grèce de l'Est à l'époque archaïque. En aval, la petite plastique chypriote est examinée sous l'angle des productions. Différents ateliers, différentes aires culturelles sont définis, qui permettent, confrontés aux sources classiques et orientales, de mieux appréhender l'histoire des royaumes chypriotes, dans leur implantation territoriale et dans leurs relations, et d'évaluer le rôle des sanctuaires dans le processus de constitution de communautés politiques et culturelles distinctes. Cette identification des productions permet de rattacher la grande majorité des figurines de terre cuite découvertes dans le monde grec à une origine salaminienne, tandis que l'examen des statuettes en pierre démontre la présence de sculpteurs chypriotes à Naucratis, travaillant pour une clientèle grecque. La masse du matériel étudié et sa faible diffusion font apparaître des schémas clairs d'échanges, qui sont replacés dans leur contexte. Les exportations de petite plastique chypriote dans le monde grec touchent presque exclusivement les cités grecques engagées à Naucratis, elles apparaissent durant une période relativement brève, entre ca. 640 et ca. 550, la limite supérieure étant liée à l'ouverture de l'Egypte aux étrangers, la seconde à la désorganisation des réseaux commerciaux en Grèce de l'Est du fait de l'avancée perse. Ces exportations sont la trace archéologique de relations commerciales, organisées et régulières, qui prouvent l'importance de l'emporion de Naucratis comme lieu de production, d'échanges et de redistribution. La confrontation des données archéologiques et des sources, littéraires et épigraphiques, tant grecques qu'orientales, permet d'esquisser, sur la longue durée, un tableau des échanges entre le monde grec et l'Orient, de leur évolution et des modalités de leur organisation.

  • Titre traduit

    Cyprus and Eastern Greece in the Archaic Period (7th - 6th c. B. C. ) : Cypriote production and exchange in the Eastern Mediteranean


  • Résumé

    This thesis investigates the exchanges in the Eastern Mediterranean. It is predominantly based upon the numerous exports of Cypriote terracotta figurines and limestone statuettes which were discovered in the sanctuaries of Eastern Greece during the Archaic period. The material is first exmined from the point of view of the productions. Different workshops, different cultural areas are defined. When confronted to classic and oriental sources, they allow to better grasp the history of the Cypriote kingdoms with an emphasis on their territorial settling and relationships. They also enable to evaluate and assess the role of the sanctuaries within the Cprocess whereby distinct political and economical communities are emerging. The identification of the productions is preponderant to track the origin of the figurines. It allows to attribute the origin of the majority of the terracotta figurines discovered in the Greek world to Salamis. On the other hand, examining the stone statuettes demonstrates the presence of Cypriote sculptors in Naukratis, who were working for Greek clients. The amount of the studied material and its restrained distribution highlight clear patterns of exchanges, which are being put back into context. The exports of Cypriote figurines and statuettes in the Greek world concern nearly exclusively Greek cities involved in Naukratis. They appear during a brief period, between ca. 640 and 550 BC. The upper limit is linked to the opening of Egypt to foreigners. The other is conditioned by the Persian intrusion and its disorganising effect on trade channels in Eastern Greece. These exports constitute the archaeological trail showing that commercial, regular and organised relationships existed. The latter prove that the emporion of Naukratis was an important centre of production, exchanges and re-distribution. Confronting archaeological data with epigraphic and literary sources of Greek and oriental origins allows on the long run to sketch a picture of the exchanges between the Greek and the oriental world, of their evolution and of their organisation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Maison de l'Orient et de la Méditerranée-Jean Pouilloux à Lyon

La coroplastie chypriote archaïque : identités culturelles et politiques à l'époque des royaumes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (601 p.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 390-432

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Maison de l'Orient et de la Méditerranée-Jean Pouilloux à Lyon

Informations

  • Sous le titre : La coroplastie chypriote archaïque : identités culturelles et politiques à l'époque des royaumes
  • Dans la collection : Travaux de la Maison de l'Orient et de la Méditerranée , n° 46 , 0766-0510
  • Détails : 1 vol. (196 p.-[XXIV] p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-903264-66-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [177]-187. Notes bibliogr
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.