Étude d'un échantillon d'étoiles géantes rouges carbonées et d'étoiles à baryum II : distributions spectrales d'énergie, parallaxes, températures effectives et évolution

par Alain Knapik

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jacques Bergeat.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Une nouvelle méthode d'analyse des distributions spectrale d'énergie a été mise au point. Elle utilise une base de données photométriques d'environ 600 étoiles (carbonées ou baryum II) qui a été constituée. Cette méthode permet de classer chaque étoile dans un groupe défini et de déterminer l'extinction interstellaire subie. Pour certaines étoiles (variables RCB, Miras. . . ), l'extinction circumstellaire est évaluée, plaçant des contraintes sur les propriétés optiques et la distribution spatiale des poussières responsables. L'analyse des données astrométriques HIPPARCOS pour environ 400 étoiles de la base de données a permis d'évaluer les biais statstiques affectant les parallaxes et d'évaluer la distribution spatiale (disque plat) des carbonées du voisinage solaire. Une densité spatiale de 40 à 70 étoiles par kpc a été obtenue. Une étude détaillée des températures effectives et des flux intégrés a conduit à une échelle uniforme de températures sur le domaine 1800-5600 K, bien corélée avec nos groupes. Des corrections bolométriques ont été calibrées. Le diagramme HR a été construit puis confronté aux prédictions des modèle d'évolution. La valeur médiane des masses s'établit à 2M. Le modèle TP AGB semble convenir, mais le cas des étoiles carbonées peu brillantes reste mystérieux. Les étoiles à BaII peuplent toutes les classes de luminosité (Ib à V) : elles ont acquis leurs particularités par échange de matière dans un système double. La fonction de luminosité obtenue a été comparée à celle des carbonnées des Nuages de Magellan et la distribution spatiale des étoiles carbonées affinée. Une relation période-luminosité a été établie qui donne 18,5 ± 0,17 pour le module de distance du Grand Nuage de Magellan


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (370 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 345-365

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Observatoire. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H VIII-312
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Lyon. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T I-317
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 006477
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 7907
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) KNA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.