Analyse de l'expression différentielle de gènes au cours d'une pathologie dégénérative du cartilage : l'arthrose

par Gilles Bluteau

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Frédéric Mallein-Gérin.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Frédéric Mallein-Gérin.


  • Résumé

    Notre etude a porte sur l'analyse de modifications du phenotype des chondrocytes dans le cadre d'un modele experimental d'arthrose, ainsi que dans le cadre de l'arthrose humaine. Dans un premier temps, nous avons analyse, par rt-pcr semi-quantitative, l'expression de genes connus dans un modele d'arthrose chez le lapin apres section du ligament croise anterieur des deux genoux. Les animaux ont ete sacrifies 2, 4 et 9 semaines apres l'operation. Nous avons compare les niveaux d'expression de genes codant pour des proteines structurales ou des enzymes de degradation (mmps), dans le cartilage articulaire et dans le menisque. Dans les deux tissus, nous avons observe de faibles variations d'expression des genes codant pour le collagene de type ii, ig-h3 et l'osteonectine qui sont des proteines structurales. Le collagene de type x est une autre proteine structurale classiquement decrite comme un marqueur du cartilage endochondral. Le gene correspondant est exprime dans le cartilage articulaire et les menisques normaux et arthrosiques, avec une augmentation du niveau d'expression dans le stade tardif. Deux semaines apres l'operation, les genes codant pour mmp-1, mmp-3 et mmp-13 sont surexprimes. Les niveaux d'expression de mmp-1 et mmp-3 restent constants dans les deux derniers stades, alors que le niveau d'expression de mmp-13 diminue progressivement. Ces resultats suggerent que, comme pour le cartilage articulaire, la degradation du menisque au cours de l'arthrose resulte d'une surexpression des genes codants pour les metalloproteinases matricielles. Dans un second temps, nous avons confirme l'expression et la synthese du collagene de type x dans des menisques humains normaux et arthrosiques. La signification biologique de ce resultat est encore meconnue, mais il suggere que le collagene de type x a un role qui n'est pas restreint au cartilage de la plaque de croissance. Enfin, nous avons adapte la technique de pcr differentielle pour tenter d'identifier des genes specifiquement exprimes dans le cartilage normal ou arthrosique. L'identification de nouvelles proteines impliquees dans la degradation pathologique du cartilage devrait permettre le developpement de nouvelles cibles therapeutiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.