Étude conformationnelle de la phosphatase alcaline de mammifère : influence des ponts disulfure et de l'ancre glycosylphosphatidylinositol

par Bruno Couturier

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Bernard Roux.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Bernard Roux.


  • Résumé

    Les phosphatases alcalines sont des enzymes tres repandues des bacteries aux mammiferes. Les proteines des mammiferes se differencient des formes bacteriennes par la presence a l'extremite c-terminale d'un groupement glycosylphosphatidylinositol (gpi) qui permet leur ancrage sur la face externe de la membrane plasmique. Alors que la proteine d'escherichia coli est tres etudiee, les donnees structurales sont plus rares pour les formes de mammifere. Dans le but de mieux comprendre l'organisation structurale de cette enzyme, nous avons entrepris l'etude de la denaturation de la phosphatase alcaline d'intestin de buf en presence d'agents chaotropes et de differents reactifs des cysteines. Ces techniques ont ete appliquees a la proteine, avec et sans ancre gpi, afin d'obtenir des informations sur sa structure et d'evaluer l'influence de la partie lipidique sur la conformation de la partie proteique. Les resultats des etudes de denaturation par des agents chaotropes permettent de proposer un modele a trois etats : 1) l'etat natif est dimerique, actif, les trp et cys sont enfouis, 2) l'etat intermediaire est mis en evidence par l'exposition d'un premier pont disulfure, 3) l'etat denature est monomerique, inactif, les trp et cys sont exposes. De plus, nous mettons en evidence une contribution des cysteines a la conformation de la proteine : le premier pont disulfure intervient directement dans la stabilisation du site actif alors que le second joue un role dans la stabilisation reciproque des monomeres et du dimere. Ces resultats nous permettent de proposer une organisation structurale semblable a celle de la phosphatase alcaline d'e. Coli : chaque monomere comprendrait deux domaines dont l'un pourrait etre le siege d'un evolution divergente. L'etude de l'influence du gpi ne montre pas d'effet marquant de l'ancre sur la structure de la proteine mais suggere une modulation des interactions intermoleculaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 130-139

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.