Dynamique saisonnière du phytoplancton en étang de pisciculture de la plaine du Forez (Loire) : essais de contrôle des cyanobactéries

par Joël Robin

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Claude Amoros.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Claude Amoros.


  • Résumé

    Les etangs de pisciculture du forez (loire, france) subissent actuellement les effets des fertilisations appliquees regulierement depuis plus de cinquante ans. L'accumulation dans le sediment d'une quantite importante de phosphore apporte sous forme de scories provoque des proliferations de cyanobacteries pendant l'ete. Les biomasses sont parfois importantes, et les consequences souvent desastreuses pour le peuplement piscicole. Suite a l'arret des fertilisations phosphatees (debut 1990), des amendements de chaux (250 kg/ha de cao) ont ete effectues en 1993-1994, pour provoquer le relargage precoce de phosphore et stimuler la croissance des algues presentes a cette periode de l'annee. La diversification temporaire du peuplement observee suite au relargage n'est pas associee a une augmentation de la biomasse algale. La hausse de la teneur en orthophosphates apres le chaulage profite finalement aux cyanobacteries, qui dominent pendant tout l'ete. En 1997-1998, des fertilisations azotees a base d'une solution liquide de nitrate d'ammonium ont ete effectuees pour re-equilibrer le rapport azote/phosphore. Des apports tardifs induisent la diversification du peuplement, avec le developpement pendant l'ete de nombreuses especes de chlorophytes aux depens des cyanobacteries. Jusqu'en 1995, la dynamique estivale se resumait generalement a l'enchainement des genres : volvox aphanizomenon anabaena microcystis. Les apports tardifs d'azote provoquent l'apparition de differents genres de chlorophytes (volvox, chloromonas, scenedesmus, pediastrum,) limitant durablement l'abondance des cyanobacteries. Ces fertilisations a base d'azote directement disponible dans la masse d'eau constituent donc une methode d'intervention efficace et peu onereuse. Non seulement elles limitent la periode a risque constituee par la presence des cyanobacteries, mais elles prolongent la periode de croissance du peuplement piscicole en favorisant un meilleur fonctionnement de la chaine alimentaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 184-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.