Stéroïdes et activité chemoréflexe : études fonctionnelles, neurochimiques et moléculaires chez le rat adulte et prépubère élevé au niveau de la mer ou en haute altitude

par Vincent Joseph

Thèse de doctorat en Sciences. Physiologie

Sous la direction de Jean-Marc Péquignot et de Roland Favier.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Marc Péquignot, Roland Favier.


  • Résumé

    La diminution de l'oxygenation arterielle et tissulaire - l'hypoxemie - se rencontre chez l'homme dans des conditions de diminution de la disponibilite de l'oxygene dans le milieu ambiant (hypoxie d'altitude, cas des residents permanents d'altitudes ou des visiteurs d'altitude), ou dans des conditions de diminution de l'efficacite des echanges gazeux respiratoires chez des personnes residents au niveau de la mer, telles que les bronchites obstructives chroniques ou les syndromes d'hypoventilation et les episodes d'apnees du sommeil. Divers ajustements phenotypiques permettent d'ameliorer l'apport, le transport et l'utilisation de l'oxygene pour l'ensemble de l'organisme : parmi ceux-ci l'hyperventilation chronique et la polyglobulie d'altitude agissent de concert pour augmenter l'oxygenation tissulaire. Diverses hormones sont susceptibles de modifier l'amplitude des reponses physiologiques a l'hypoxie. Ainsi, les steroides sexuels et les corticosteroides ont une influence marquante sur la physiologie et la physiopathologie des habitants ou visiteurs d'altitude. Une tres forte predominance de sujets masculins est observes dans les cas d'hypoventilation associees aux apnees du sommeil. Cette disparite s'attenue apres la menopause, le taux d'incidence chez les femmes rejoint alors celui qui est observe chez les hommes. De meme une fraction importante des natifs de haute altitude des regions andines, des montagnes rocheuses ou des hauts plateaux himalayens developpent un syndrome de desadaptation a l'altitude (mal chronique des montagnes) caracterise par une erythrocytose pathologique. Les patients presentent des hematocrites et des concentrations plasmatiques d'hemoglobine menacant gravement leur sante. Ces troubles pathologiques apparaissent chez les hommes apres la puberte et chez les femmes preferentiellement apres la menopause. Des dysfonctionnements respiratoires sont associes a l'apparition du mal chronique des montagnes : en dehors des cas cliniques presentant des facteurs obstructifs ou lies a des conditions environnementales defavorables (expositions a des poussieres et scories, tabagisme), les patients atteints de mal chronique des montagnes presentent une hypoventilation alveolaire chronique et une baisse de la chemosensibilite arterielle peripherique. Parmi les facteurs determinants ces differentes reponses, les steroides ovariens (progesterone et strogene) sont des candidats de choix qui agissent comme stimulants ventilatoires a action centrale et peripherique, et sont efficaces pour lutter contre les symptomes du mal chronique des montagnes. Le mal aigu des montagnes est un symptome qui apparait dans les premieres heures lors d'une exposition rapide a l'altitude. Une faible reponse ventilatoire a l'hypoxie est un des facteurs de predisposition au mal aigu des montagnes. La dexamethasone est un glucocorticoide de synthese efficace pour limiter les symptomes du mal aigu des montagnes, son action pourrait dependre en partie de modifications de la chemosensibilite peripherique. Le but de cette these est de mettre en evidence les modifications de la reponse chemosensible suite a divers manipulations hormonales. Des approches fonctionnelles (reponse ventilatoire chemosensible), neurochimiques (systemes catecholaminergiques centraux et peripheriques) et moleculaires (expression de genes specifiques dans les structures du chemoreflexe) ont ete utilisees afin de determiner les sites et mecanismes d'action de ces hormones chez des animaux adultes et au cours de la croissance.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-133 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.