Chondrocytes en culture en haute densité et dans des matrices collagène : application à la réparation du cartilage

par Stéphane Roche

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Daniel Herbage.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Daniel Herbage.


  • Résumé

    Le systeme de culture en haute densite nous a permis d'etudier la maturation des chondrocytes bovins ftaux induite par l'ajout d'acide ascorbique et/ou d'acide retinoique. Les chondrocytes sont capable d'exprimer en fin de culture des marqueurs de maturation : collagene de type x et phosphatase alcaline, sans induction de l'hypertrophie. Pendant cette culture, les variations de synthese des proteines intra et extracellulaires ont ete analysees par electrophorese bidimensionnelle. Parmi les proteines dont l'expression est modifiee, nous avons identifie par microsequencage, la grp78 et la sod. Des chondrocytes bovins ftaux ont ete cultives dans des eponges de collagene de type i natives ou reticulees au diphenylphosphorylazide. Les chondrocytes ont prolifere uniquement dans les eponges ensemencees avec 10 6 cellules (gain de 4 fois apres 4 semaines). A la fin de la culture, les cellules presentent une morphologie ronde et sont distribuees de facon homogene dans les deux types d'eponges qui ne sont pas degradees durant l'etude. Les cellules sont entourees d'une matrice extracellulaire abondante composee de collagene de type ii et de gag demontrant la conservation du phenotype cartilage. Les chondrocytes bovins sont capables de former in vitro un neocartilage dont la composition et la structure se rapprochent de celles du tissu naturel. Le potentiel de reparation du cartilage par ce type d'eponges a ete etudie chez le lapin. Nous avons implante des eponges dppa ensemencees de chondrocytes dans un defaut partiel realise dans la trochlee de lapins adultes. Apres 2, 4 et 12 semaines d'implantation, nos resultats montrent une absence de reaction inflammatoire locale pour chaque animal. Apres 12 semaines d'implantation d'eponges ensemencees, le defaut est comble par une neomatrice contenant des cellules mais avec une jonction implant/cartilage incomplete, demontrant un potentiel pour la reparation du cartilage articulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (106 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 83-105

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.