Analyse morphologique de modèles pour décrire un produit par des caractéristiques, en fonction du point de vue

par Abdenour Tehari

Thèse de doctorat en Sciences. Informatique

Sous la direction de Jean-Marc Brun et de Abdelaziz Bouras.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Marc Brun, Abdelaziz Bouras.


  • Résumé

    Cette thèse a pour but d'analyser les modèles issus de la conception d'objets pour générer de nouveaux modèles adaptés aux traitements spécifiques à différents points de vue d'application. La description d'un objet est ainsi différente selon le point de vue adopté tout en pouvant utiliser un langage commun. En effet, quel que soit le point de vue adopté, la description des formes signifiantes est basée sur un langage commun, celui de la géométrie. On peut alors définir un niveau de langage géométrique proche des différents points de vue, il s'agit de la description morphologique de ces objets. Nous partons de la partie commune purement géométrique (sous forme d'un modèle B-Rep) pour créer un niveau de langage intermédiaire, manipulant les caractéristiques géométriques de l'objet. Nous obtenons alors des "briques géométriques" élémentaires appelés caractéristiques morphologiques et les interrelations géométriques entre ces briques. Ces caractéristiques sont ensuite utilisées suivant des règles de composition dépendant du point de vue de métier adopté pour créer les formes signifiantes associées au langage de ce point de vue, elles sont appelées caractéristiques métier. Ces dernières sont en général un assemblage spécifique des caractéristiques morphologiques. Notre approche se résume donc en deux phases importantes: une phase d'analyse morphologique et une phase d'analyse sémantique. La première phase est composée de quatre étapes fondamentales : une étape de reconnaissance et d'identification des caractéristiques morphologiques, une étape d'extraction , une étape de reconstruction des entités modifiées et enfin une étape de codification des caractéristiques morphologiques. Ces étapes sont guidées par une classification des caractéristiques morphologiques suivant les entités topologiques modifiées. La seconde phase consiste à réinterpréter différemment la description intermédiaire générée par la première phase selon le point de vue métier adopté et suivant les règles propres à ce point de vue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (iv-136 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 129-136

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèques et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1999-TEH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.