Propriétés de la matière nucléaire superdéformée dans les régions de masse A~190 et A~130

par Stéphane Perries

Thèse de doctorat en Sciences. Physique nucléaire

Sous la direction de Michèle Meyer.

Soutenue en 1999

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Michèle Meyer.


  • Résumé

    Ce travail de these porte sur l'etude des proprietes des noyaux superdeformes dans les regions de masse a 190 et a 130. Les multidetecteurs de la derniere generation permettent a present d'avoir acces a des phenomenes peu intenses, tels que la depopulation des bandes rotationnelles superdeformees. Nous presentons les resultats de deux experiences au cours desquelles les etats superdeformes des noyaux ont ete peuples via des reactions de fusion-evaporation induites par ions lourds. La premiere a ete realisee aupres du multidetecteur eurogam ii installe a l'ires strasbourg et portait sur le noyau 1 9 3pb. Dans la seconde, le noyau 1 3 6nd a ete etudie a l'aide du multicompteur euroball iii situe a legnaro en italie. De nouvelles procedures d'analyse ont ete developpees pour prendre en compte les detecteurs bouquets et pour effectuer des mesures de correlations angulaires avec la geometrie asymetrique d'euroball iii. L'analyse des evenements de haute multiplicite a permis la mise en evidence de transitions de lien discretes entre les etats superdefomes et normalement deformes de ces noyaux. Ces resultats determinent les spins et les energies d'excitation des niveaux superdeformes. La comparaison avec les isotopes adjacents, offre l'opportunite d'estimer, pour la premiere fois, le gap d'appariement dans le second puits au moyen de differences de masses paires-impaires. Notre extraction montre que les correlations d'appariement subsistent pour les etats superdeformes des noyaux de plomb et de neodyme. Les proprietes magnetiques des noyaux superdeformes de la region de la masse a 190 ont ete etudiees a partir de calculs microscopiques de champ-moyen auto-coherents. Un traitement perturbatif de la rotation nous a permis de montrer que la valeur du facteur gyromagnetique collectif des noyaux pairs-pairs 1 9 0 - 2 0 0pb et 1 8 8 - 1 9 8hg differe de 20% par rapport a l'estimation hydrodynamique z/a. Dans ce cadre, nous confirmons les assignements spectroscopiques experimentaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 201-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.