Essai sur la representation proportionnelle et le systeme politique italien

par DAVID DI FAZIO

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de JEAN PIERRE LASSALE.

Soutenue en 1999

à Lyon 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La fin du xxeme siecle n'est pas favorable a cette vieille dame qu'est la proportionnelle. Malgre les services rendus a ce jeune etat fragile, le temps du sacrifice semble venu. Selon de nombreux observateurs, l'italie doit effacer ces differences pour rejoindre le camp des pays normalises. Pourtant la proportionnelle a rendu possible l'irrealisable et ce a differents niveaux, elle a conforte l'idee meme de nation, elle a forge le territoire italien et permis aux partis de masse d'exister. De 1919 a nos jours, la proportionnelle a dessine le visage politique italien tel que nous le connaissons aujourd'hui : multipartisme, regionalisme, legislatif tout puissant. Dans ces conditions, la proportionnelle demeure un atout pour l'italie et non un handicap, comme le laisse penser l'ensemble de la classe politique actuelle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (433 p.)
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 670 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 00299
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.