La cooperation entre banques centrales : fondements et mise en oeuvre

par Isabelle Mayet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-François Goux.

Soutenue en 1999

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La cooperation entre banques centrales devient un objet d'analyse de plus en plus important au vu de l'evolution de l'interdependance des economies. Tant ses fondements que les formes qu'elle revet ou pourrait revetir sont interessants a etudier. Apres avoir souligne le role de la banque centrale isolee dans la stabilite du systeme financier et la stabilite monetaire, l'etude de l'internationalisation, de la globalisation, de l'interdependance entre economies et des risques induits permet de justifier le besoin de cooperation entre banques centrales pour mieux preserver la stabilite du systeme financier et la stabilite monetaire, etant donne le manque d'efficacite des politiques unilaterales. Une analyse descriptive, des etudes theoriques et empiriques et l'illustration des relations entre banques centrales a l'aide de l'approche ludale permettent de l'affirmer. La cooperation entre banques centrales pouvant representer le moyen d'internaliser les externalites des politiques d'une banque centrale sur le bien etre des autres, nous nous sommes ensuite interesses a sa faisabilite et mise en oeuvre au niveau theorique et factuel, en distinguant la cooperation discretionnaire et fondee sur des contrats implicites et non contraignants de la cooperation fondee sur des contrats explicites et contraignants. Face aux limites de la premiere forme de cooperation entre banques centrales dans le domaine des systemes de paiement et pour l'exercice de la fonction de preteur en dernier ressort, des propositions ont ete emises pour un passage a la deuxieme forme de cooperation, cooperation plus formelle, notamment pour l'europe. Les limites de cette premiere forme de cooperation en matiere de politique monetaire et d'interventions sur le marche des changes, ainsi que les avantages potentiels que pourrait revetir une forme plus formelle ont egalement ete discutes.


  • Résumé

    Central bank cooperation become a purpose of research more and more important on sight of the evolution of economies'interdependence. Justifications for central bank cooperation and kinds of this cooperation are interesting to study. After the evidence of the central bank's role in the stability of financial system and monetary stability, the study of the development of internationalisation, globalization, interdependence among countries and of risks which they induce allow to justify the need of central bank cooperation so as to better protect the stability of financial system and monetary stability, given the lack of efficiency of uncoordinated policies. A descriptive analysis, theoretical and empirical studies and the translation of central banks'relationships by a gametheoretic approach allow to assert it. As central bank cooperation can internalize spillover effects from the policies of one central bank on the welfare of others and so can be beneficial facing increasingly interdependent economies, we have also studied its feasibility and implementation, by distinguishing cooperation founded on discretion and implicit contracts from cooperation founded on explicit and binding contracts. On account of the first type's limits with regard to payment systems and lender of last ressort function, proposals have been done for the second type, particulary for europe. A similar approach concerned also monetary policy and foreign exchange interventions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 629 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 426 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.