Les années d'apprentissage d'Henri Barbusse

par Mustapha Bouhamda

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Claude Filteau.

Soutenue en 1999

à Limoges .


  • Résumé

    De la poesie intimiste de pleureuses a la prose exigeante de l'enfer. En passant par les suppliants ou il a voulu tout exprimer, se dessine dans l'itineraire d'henri barbusse (1873-1935) le projet d'une ecriture romanesque engagee et ce malgre la vision pessimiste de la condition humaine qui se trouve au centre de ces trois premiers textes. Revendiquant son atheisme, tout en recourant a un lexique religieux, ce qui trahit chez lui un besoin de foi, henri barbusse a en permanence une vision desenchantee de l'amour puisqu'invariablement la sexualite debouche sur l'incommunicabilite et sur l'ineluctable separation des amants desunis. Mais sa lutte contre le mensonge et le risque d'insignifiance qu'il fait peser sur les mots, sur le langage et par consequent sur les relations humaines qu'il contribue a pauperiser, nous mettent en presence d'un imaginaire que nous pourrions qualifier d'engage et d'une oeuvre qui accorde a la parole une force liberatoire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 339 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.