La délinquance agricole et forestière dans le département du Nord de 1800 à 1914

par Yvon Morvan

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Ménager.

Soutenue en 1999

à Lille 3 .


  • Résumé

    Dans le département du Nord, au XIXe siècle, il existe deux grands types de délinquance agricole, qui, chronologiquement, se répartissent de la façon suivante. Durant la première moitié du siècle, la délinquance foncière qui s'enracine dans la société paysanne, dont les membres se disputent la terre, soit pour l'utiliser (usages ancestraux), soit pour la posséder (Mauvais Gré), tant pour les avantages économiques qu'elle assure que pour le prestige social qu'elle procure, constitue la règle, et l'exception, c'est le brigandage d'origine extra-locale ou locale. Durant la seconde moitié du siècle, les aspects traditionnels de la délinquance agricole, disparaissent ou se raréfient, et sont remplacés par une délinquance conjoncturelle (mendicité liée aux crises économiques de types modernes), ou opportuniste (incendies associés aux compagnies d'assurances), d'origine extra-rurale, et dont certaines formes affectées de mobilité ne considèrent plus la terre que comme un simple territoire. La délinquance agricole est particulièrement contrôlée par la population : le système de défense rurale est efficace contre la délinquance d'appropriation faite de vols, infraction la plus nombreuse dans les campagnes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 42-50

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1999-12-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.