Aspects du romantisme berbère : étude du discours politique sur les Kabyles, 1830-1914

par Anissa Chillali

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Martin.

Soutenue en 1999

à Lille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De 1830 à 1857, la kabylophilie connaît son apogée. Ses thèmes s'affichent dans la plupart des écrits sur l'Algérie. La kabylophilie consiste en la valorisation préférentielle du peuplement kabyle, à qui l'on attribue des qualités spécifiques, comme l'esprit démocratique ou l'absence de fanatisme musulman. Ce courant de pensée qui imprègne le discours politique français, puise ses sources dans la littérature précoloniale. Au XIXème siècle, il est réactualisé par les enjeux de la colonisation. Toutefois à la veille de la Première Guerre mondiale, le courant kabylophile amorce son déclin. Plusieurs facteurs expliquent ce phe��nomène. D'abord la soumission définitive de la Kabylie en révélant la réalité, estompe progressivement le mystère qui entourait le pays et ses habitants, et qui entretenait le romantisme kabyle. D'autre part, l'affirmation de l'ordre colonial enlève à l'argumentation kabylophile son utilité politique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 244 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 239-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1999-9
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 648
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.